A propos des remontées en général

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

A propos des remontées en général - Page 11 Empty Re: A propos des remontées en général

Message  jclf le Ven 5 Fév - 20:25

Daphnis a écrit:En fait, les économies liées à une vitesse d'exploitation moins élevée ne tiennent pas forcément dans tous les cas puisque "en croisière" (c'est à dire, à vitesse constante entre l'accélération et la décélération), la consommation est très variable et peut être faible, voir nulle, en fonction de la position des véhicules et de la masse utile.

Oui et non.
Tu oublie un problème majeur dans le cas du déplacement d'une véhicule dans un tunnel : la résistance de l'air !
Et cela d'autant plus que le funiculaire perce-neige ne laisse que très peu de place à l'air pour circuler autour de lui dans son tunnel (gabarit très proche de celui du tunnel et l'air ne peut passer qu'entre le faible espace entre le véhicule et le tunnel, ou dans le véhicule), d'autant plus qu'il n'y a pas de solution alternative (pas de tunnel parallèle avec des rameaux de pistonnent comme dans les tunnel ferroviaires bitubes modernes, voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tunnel_sous_la_Manche#/media/File:Eurotunnel_schema.svg et https://fr.wikipedia.org/wiki/Rameau_de_pistonnement). Avant que les funiculaires ne se croisent, l'air de la section du tunnel située entre les deux rames est comprimée par le mouvement opposé de ces deux rames ce qui l'oblige à "fuir". Puis une fois qu'elles se sont croisées, le phénomène inverse se produit : la pression de l'air de la section du tunnel située entre les deux rames est réduite ce qui crée un appel d'air.



Daphnis a écrit:De plus, la différence de consommation entre une vitesse en ligne à 8m/s ou 12m/s n'est pas si grande que cela puisqu'à 8m/s, la conso va être un peu plus réduite, mais le temps de trajet sera également plus long, ce qui compense.

Faux, on retrouve le raisonnement classique de l'automobiliste qui oublie la résistance de l'air : si rouler à 70 km/h consomme moins d'essence que de rouller à 130 km/h c'est grâce à elle. Pour rappel la force de la résistance à l'air est souvent considérée proportionnelle au carré de la vitesse ! (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chute_avec_r%C3%A9sistance_de_l'air).

Dans le cas du funiculaire, qui de plus est dans un tunnel avec un écoulement de l'air très difficile, sans doute la proportionnalité est à un exposant supérieur à 2 (vitesse au cube ou autre, il faudrait voir les publications scientifique dans ce domaine).

Si on reste dans le cas général pour perce-neige :
à 8 m/s la résistance de l'air est égale (à un facteur près) à 8*8 = 64
à 12 m/s la résistance de l'air est égale (à un facteur près) à 12*12 = 144
En réduisant ma vitesse de 33 % je réduis la résistance à l'air de 55 % ! (dans le cas réel, cette réduction devrai même être plus importante, par exemple avec une puissance de 3, la réduction atteindrait 70 %, mais là on fait des plans sur la comète !)
jclf
jclf

Nombre de messages : 502
Age : 27
Localisation : Saint-Tite (Québec)
Date d'inscription : 02/02/2008

http://freyri.j.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum