Pralognan-la-Vanoise – col de la Vanoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pralognan-la-Vanoise – col de la Vanoise

Message  nrfb le Ven 2 Sep - 15:47

Date: 27 août 2016
Carte IGN: 3534OT (Les Trois Vallées / Modane)
Niveau: marche un peu longue, pas de difficulté majeure.
Dénivelé et distance: 1000 m pour 13,5 km
Temps: 5 h (environ)

Le parcours (image Google Earth, tracé emprunté, déclivité et principaux points de repère).



Pour ce circuit, qui fait une boucle, il faut partir du parking des Fontanettes, au pied du télésiège du Génépi (faire attention: le parking est très utilisé). Nous avons choisi de partir par le GR55, très fréquenté, en direction du col de la Vanoise, puis de revenir par le chemin qui passe par le lac des Assiettes et qui contourne le Moriond par le sud (vallon de l'Arcelin). Il semble judicieux de faire la boucle dans ce sens étant donné que le chemin de retour est plus difficile. Faire cependant attention: des panneaux préviennent du risque d’emprunter le chemin du vallon de l'Arcelin l’après-midi, puisqu’une partie du chemin emprunte le cours d’un torrent (davantage d’eau l’après-midi). Nous n’avons pas eu ce problème, puisque fin août le torrent était complètement à sec ! Dans le cas contraire, il faut obligatoirement remonter en direction du Moriond pour regagner le GR55 (ce qui fait une montée supplémentaire).

Une fois le parking délaissé, nous rejoignons le GR55 qui est bien indiqué : il faut environ 3h pour atteindre le col de la Vanoise d’après les panonceaux présents. Le chemin monte alors régulièrement et assez fortement dans les bois longeant les pistes du domaine de Pralognan.

Départ de la randonnée. Le GR55 chemine entre piste et bois. Au loin au centre gauche : la Pointe de la Grande Glière (3392m), la Pointe de la Petite Glière (3322m), et à droite l’Aiguille de la Vanoise (2797m) et le Moriond (2298m, grosse bosse à droite).

Evidemment nous passons parfois à proximité des pistes de ski.

Un regard en arrière vers les flancs du Grand (2651m au plus haut) et du Petit Marchet (2565m) à gauche, l’Aiguille de Péclet dans le fond du vallon à gauche (3561m), la Roche Nue (2981m), le Roc du Montet (2682m), le Petit Mont Blanc, sommet gypseux donc blanc, atteint deux jours auparavant (2680m) et les contreforts du Rocher de la Plassa à droite (2865m).

En regardant vers le sud et de gauche à droite, une (ou les) des Aiguilles de l’Arcelin (2761m pour la plus haute), la Pointe du Dard (3294m) avec les névés en dessous qui constituent en fait les restes du glacier du Grand Marchet, la Pointe Ouest du Mont Pelve (3254m) située en peu en arrière, le Grand Marchet à droite. Désolé pour le reflet que je n’ai pas encore supprimé.

Peu avant le refuge des Barmettes, nous quittons définitivement les bois. Nous passons alors sous le télésiège du Génépi (qui gâche quand même un peu la vue) et atteignons le refuge des Barmettes, puis très rapidement nous franchissons le torrent de la Glière au niveau du pont du même nom.

A proximité de la gare d’arrivée du TSD du Génépi, et avec le refuge des Barmettes en avant-plan. De gauche à droite : la Pointe de la Grande Glière, la Pointe de la Petite Glière, certaines Pointes de l’Epéna (3421m pour la plus haute), le massif de la Grande Casse, dont seule la Pointe Mathews (3783m) est visible, le reste étant caché par l’Aiguille de la Vanoise.

La montée se poursuit alors avec une pente toujours assez forte, et nous sommes entourés de murets délimitant historiquement des pâturages à moutons ce qui donne un aspect original à notre cheminement.

Le passage entre les murets.

Nous passons ensuite les chalets de la Glière, puis nous serpentons dans des pentes plus prononcées : nous croisons très souvent le chemin empierré.

Un regard en arrière, avec outre les chalets de la Glière, de gauche à droite : la Roche Nue, le Roc du Montet, le Petit Mont Blanc, le Mont du Vallon (2952m) en arrière du col des Saulces dont le sommet émerge, le Rocher de Plassa et les Dents de la Portetta (2865m).

La Grande Casse (3855m) se rapproche. On voit bien le glacier des Grands Couloirs.

Franchissement du pont du Chanton.

En direction du nord-ouest, de gauche à droite. Tout à gauche, la Pointe est l’Aiguille du Bochor (2885m), juste au-dessus de nous, en arrière, la Pointe du Creux Noir (3153m), et enfin à droite, la Pointe du Vallonnet (3371m) au-dessus du toit du chalet des gardes.

L’Aiguille de la Vanoise à contre-jour. Elle fait déjà moins aiguille sous ce profil.

Cette fois-ci, la Grande Casse en entier.

Au loin, l’imposante moraine du glacier de la Grande Casse dont le front est désormais bien plus haut. Cette moraine est située au « Seuil de l’Ouille ». Elle est dominée par le clair massif de l’Epéna.

Après un dernier effort, nous atteignons un replat situé sous l’Aiguille de la Vanoise (2797m), replat où se trouve le lac des Vaches. C’est un lac très peu profond, en cours de comblement. L’originalité est que nous le traversons en plein milieu via un gué. En tout cas c’est très sympathique. Beaucoup de gens s’arrêtent d’ailleurs à cet endroit pour prendre des photographies et aussi souffler un peu. Seul bémol : fin août, le lac est encore partiellement à l’ombre à l’heure où nous passons.

Deux vues opposées du lac des Vaches, et son passage à gué.



La Grande Casse dans toute sa splendeur. Le 8 août 1860, William Mathews, Michel Croz et Etienne Favre ont atteint le sommet de la Grande Casse, point culminant du massif de la Vanoise et du département de la Savoie avec ses 3 855m.

Une fois le lac passé, la montée reprend de plus belle à travers les impressionnantes moraines du glacier de la Grande Casse, qui s’est retiré bien plus haut depuis (Seuil de l’Ouille). Nous sommes alors dominés par les deux Glières, Grande et Petite, et face à la Grande Casse.

Vue aérienne du lac des Vaches, décidément très peu profond.

Passage dans la moraine.

Photo prise de la moraine. Le lac des Vaches, et au fond les Dents de la Portetta.

La Pointe du Creux Noir à gauche et la Pointe du Vallonnet à droite.

L’Aiguille de la Vanoise (face sud).

Les moraines latérales du glacier des Grands Couloirs, qui s’est quand même bien retiré.

Lac Long, moraine latérale du glacier de la Grande Casse, Pointes de la Grande et de la Petite Glière, Epéna. A l’extrême gauche, ce doit être la Pointe des Volnets (3248m).

Le refuge du col de la Vanoise, sous l’Aiguille de la Vanoise.

En s’avançant vers le lac Rond, on retrouve le glacier du Vallonnet, la Pointe du Vallonet, le Grand Roc Noir. A gauche du glacier du Vallonnet, c’est la Pointe des Broes (3405m), encore plus à gauche en arrière, les Pointes du Châtelard (3479m) et tout à gauche en avant plan, les Pointes de Pierre Brune (3196m). La petite pointe qui dépasse au-dessus du glacier du Vallonnet est une des Pointes de la Frêche je pense (3467m).

Pour la descente, nous repartons par le lac des Assiettes afin de contourner l’Aiguille de la Vanoise par le Sud (avec un profil qui ne ressemble pas du tout à une Aiguille de ce côté).

Dernier coup d’œil sur le refuge et la Grande Casse.

Le « lac » des Assiettes.

La traversée du lac des Assiettes est extrêmement simple puisqu’il est complètement à sec (au grand dam des marcheurs que nous rencontrerons ensuite).

Une petite remontée après le lac, puis la descente vers Pralognan débute, d’abord paisiblement, puis ensuite assez abruptement grâce à une chemin qui n’est guère agréable puisque nous devons passer dans de nombreuses formations rocheuses bien usées. Je reste d’ailleurs admiratif (ou consterné) devant le jeune croisé qui montait… pieds nus !

Au niveau du seuil après le lac des Assiettes.

Sur notre droite, on reconnaît l’Aiguille du Bochor et la Pointe du Creux Noir. A gauche de l’Aiguille du Bochor, et bien plus lointain, le Grand Pic de la Lauzière (2829m) à plus de 30 km, et encore plus à droite, le Cheval Noir (2832m) à 29 km.

La descente s’accentue. Le Moriond est juste en face de nous. Sinon, proche de nous à gauche, le Grand Marchet (qui masque en grande partie l’Aiguille de Chanrossa à 11 km, la Roche Nue à 10 km. Ensuite, le Roc du Montet et derrière l’Aiguille du Rateau (2890m), le Petit Mont Blanc, le Mont du Vallon, l’Aiguille du Fruit, l’ensemble Rocher le la Plassa / Dents de la Portetta, la Croix de Verdon (2739m) à droite.

Encore plus bas.

Ce que nous venons de descendre.

La Grande Casse disparaît peu à peu.

Nous arrivons aux alentours des ruines du Chalet Inférieur de l’Arcelin, et c’est là où nous rencontrons un panneau nous indiquant qu’il faut éviter de prendre le chemin l’après-midi. Qu’importe, je considère qu’il n’y a plus trop de névés donc qu’il n’y a pas de risque (d'autant plus que beaucoup de personnes croisées sont visiblement passées par là). Mon intuition s’est avérée vraie. Nous poursuivons alors notre descente dans le lit du ruisseau de l’Arcelin complètement à sec, d’abord sur la rive droite, puis à même le lit, puis sur la rive gauche. Je dois dire que marcher dans des galets de diverses tailles et parfois en forte pente n’est guère agréable ! Le passage dans les éboulis était également sympathique.

Nous gagnons le lit du ruisseau de l’Arcelin, à sec.

Un dernier regard en arrière : Pointe de la Grande Glière et Aiguille de la Vanoise.

La vallée de Pralognan apparaît de nouveau, mais il reste encore du dénivelé !

Nous sommes maintenant nettement sous le Moriond, à gauche.

Nous arrivons alors dans les bois, puis rejoignons le chemin bien pentu provenant du col du Grand Marchet. La descente continue, nous franchissons le torrent du Dard, puis nous rejoignons un chemin carrossable qui nous ramènera au parking des Fontanettes.

A noter que le chemin retour est un peu plus long que le chemin aller (du fait d'une descente parfois délicate).

N. Bouchaud - Septembre 2016. Toutes les photos ont été prises le 27 août 2016. Certaines ont fait l’objet de retouche suite à des taches apparaissant dans le ciel lors des prises de vue à contre-jour. Photographies libres de droit, à condition d'en mentionner l'auteur.

Bibliographie :
Carte géologique de Tignes et de Moûtiers (BRGM)

Sitographie:
- Géoportail
- Alpenpanoramen erzeugen
- Geol-alp
- Site de Pralognan-la-Vanoise
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11031
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum