Tignes / col de la Leisse / Refuge de la Leisse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tignes / col de la Leisse / Refuge de la Leisse.

Message  nrfb le Jeu 30 Aoû - 9:35

Lieu: Tignes, Termignon
Carte IGN: 3633 ET (plis 3 4, A et B)
Niveau: rouge
Temps: journée.
Dénivelé: 650m (cumulé 950m environ)
Date: 17 juillet 2007
Participants: Moot et nrfb

Se garer sur le parking de Grande motte. Commencer l’ascension du GR55 sous le TS Bollin- Fresse.

Le début de la randonnée : à l’assaut des pentes du Bollin, avec en ligne de mire le col de Fresse.


Après la gare intermédiaire du Bollin-Fresse, le chemin emprunte brièvement la piste Prariond avant de bifurquer vers la droite et de se trouver en balcon au-dessus du vallon du Paquis (ne pas rater la bifurcation).

Le bucolique vallon du Paquis :


On peut constater que l’eau sort par résurgence dans le vallon.

La montée est globalement assez régulière. Dommage que le paysage soit « gâché » par la présence du télésiège.

Nous nous retournons, et derrière nous les flancs du majestueux Mont Pourri (3779m) et le massif de l’Aiguille Percée commencent à apparaître :


On change progressivement de direction alors que l’on rentre dans le Parc National de la Vanoise. La Grande Motte et le domaine skiable d’été de Tignes apparaissent alors.

La Grande Motte (3653m) toujours aussi majestueuse se dresse devant nous :


Le massif du Mont Pourri : la Grande Parei (3365m), le Dôme de la Sache (3601m), le Dôme des Platières (3473m), le glacier Suspendu derrière nous.


Sur notre gauche le col de Fresse (2576m), que nous n’avons pas gravi faute de temps :


Là, le lieu-dit la Masuin où le restant du ruisseau issu du col de la Leisse se perd (avant de ressortir dans le vallon du Paquis ou à la Gouille du Salin) :


Au niveau de la Masuin, le profil est plutôt plat ; mais c’est sans compter que ce replat se finit brutalement par une falaise au-dessus du vallon du Paquis !

En se retournant encore, la Grande Sassière (3747m) :


Le paysage devient alors progressivement plus austère car peu vert (très caillouteux). Remarquer au passage les multiples pertes : à croire que le glacier de Grande Motte ne fond pas ! L’eau de fonte s’enfonce un peu partout dans le sous sol calcaire.

Le paysage devient tout à coup beaucoup plus lunaire :


Après un dernier effort, on arrive au paysage désolé du col de la Leisse (2767m). Les névés sont très nombreux.

Le col est en vue !


Le col marque l’entrée dans la commune mauriennaise de Termignon.

La Grande Motte est cette fois-ci toute proche et le glacier en relatif bon état :

La Pointe de la Sana (3436m) apparaît déjà.

La Pointe de la Sana (3436m) à gauche, le glacier de la Leisse et la Pointe du Charbonnier (3311m) à droite du glacier, toute proche :



On peut continuer en direction du refuge, à environ 1 h de marche : le paysage reste désertique alors que l’on contourne la Grande Motte.

La face Est du glacier se découvre dans son intégralité : le ski d’été était déjà tangent sur la Leisse !


Au début de la descente, les anciennes moraines du glacier, très en recul, sont nettement visibles.

Nous n’avons pas fait le détour en direction des lacs de la Leisse.


La vue du col côté Maurienne. Appréciez la moraine pas si ancienne que ça sur la droite de la photo :


Sur la photo précédente, de gauche à droite : la Pointe du Charbonnier (3311m), le glacier du Charbonnier, le col de Pierre Blanche (2842m), les Pointes de Pierre Brune (3196m)

Un dernier regard sur le glacier :


Les Pointes de la Sana et de Charbonnier, encore plus proches :


Le glacier de la Leisse est encore assez épais !

On aperçoit alors le lac des Nettes et son paysage désolé.
Une fois le lac passé, la pente se fait plus rude alors que l’on passe de nouveau dans les alpages.

Le lac des Nettes, avec sa forme très reconnaissable sur la carte IGN :


Au loin, à droite des Pointes de Pierre Brune, apparaissent le dôme de Chasseforêt et les glaciers de la Vanoise.

Arrive alors le lac artificiel du plan des nettes qui précède une dernière descente jusqu’au refuge.

Au loin apparaît le Plan des Nettes. En arrière plan, peu visible sur la photo, les glaciers de la Vanoise avec notamment, le Dôme de Chasseforêt :


Le Plan des Nettes, vu depuis le barrage en regardant en direction du col :


Le refuge de la Leisse est enfin en vue !


Le refuge de plus près, avec une architecture déjà vue dans d’autres refuges de Vanoise :


Et ses célèbres poules alpines Razz


Plus sérieusement, les marmottes étaient très peu farouches à côté du refuge.

Pas facile de reconnaître la Grande Motte en face Sud :


Les faces Sud des Pointe Mathews (3783m) et de la grande Casse (3855m) nous dominent. La Grande Casse constitue le sommet le plus élevé de la Savoie !

La Pointe Mathews (le célèbre alpiniste) à gauche, le col des Grands Couloirs, la Grande Casse, à droite :


Pour le retour, même chemin.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11254
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum