Destination Grisons

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Dim 4 Déc - 21:51

Quatrième jour : le 29 juillet 2011

Val Cristallina

Le parcours avec les lieux clé.


Après la pluie de la veille, c'est une fois de plus par une journée grise que nous sommes partis en voiture en direction du passo di Lucomagno. Nous avons remonté une partie du Val Medel jusqu'à Sogn Gions. Là, au débouché du Val Cristallina, nous avons laissé la voiture pour partir en direction du Pass Cristallina à 2398m soit un dénivelé de 840 m environ. Étant donné que le ciel s'est franchement dégagé à la mi-journée, je vous propose les photographies du retour (nous aurons donc la sensation de remonter le temps!).

Nous sommes partis par un large vallon, dans lequel coule le "Rein da Cristallina" (encore un!). L'environnement n'est pas toujours de toute beauté étant donné le nombre imposant de constructions militaires.


Le Val Cristallina au coucher du soleil.


La même, moins en contre-jour, avec le chalet d'élevage d'Alp Cristallina.

Le chemin emprunté n'est pas très difficile, puisque il est peu pentu, et presque carrossable et dessert en fait une prise d'eau plus en amont.


Le Val Cristallina vu d'un peu plus haut.


Un affluent de rive gauche du Rein da Cristallina, passant par le Val Casatscha. Au loin le col Casatsha (2659m).


Ici, juste avant la prise d'eau. Nous sommes aux alentours de 1975m. On distingue, si on regarde attentivement, Moot sur la photo.

Nous débouchons alors, après une courte montée, dans un cirque, "Plaun Grond".



En panorama, cela donne :


Après une montée assez sèche, nous débouchons sur une sorte de col à 2316 m, où se trouve un petit lac (il n'a pas de réel nom) : nous allons pouvoir nous restaurer. C'est à ce moment que le temps se dégage (donc je reprends l'ordre chronologique des photos).


Le lac.

Une quiétude totale, et absolument personne à l'horizon (il faut dire que ce jour, nous n'avons croisé qu'une seule personne!).


A suivre...


Dernière édition par nrfb le Dim 4 Déc - 22:45, édité 1 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Dim 4 Déc - 22:20

Depuis le lac, on peut prendre le panorama en direction du col.

Sur la gauche, les contreforts de la "Cima di Garina' à 2780m (à priori on peut y aller à pied), le col Cristallina, puis les contreforts de la "Cima della Bianca".

Arrivé au col, le Lago Retico, un peu plus en contrebas (2372m), qui domine au loin le massif de l'Adula (aperçu la veille), avec le Rheinwaldhorn au centre.


Le massif un peu plus zoomé :


Et encore plus : le Rheinwaldhorn (enfin on l'espère) à 3402m.


Plus bas, le lac où nous avons mangé.


Quelques photos autour du lago Retico :






En redescendant, la Cima della Bianca (2893m) :


Le Scopi (3190m), vu la veille, mais sur l'autre versant :


Vue plongeante sur le Val Cristallina :


De nouveau le Scopi :


Et les bâtiments militaires du sommet :


Dernière édition par nrfb le Dim 18 Mar - 19:21, édité 1 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Dim 18 Mar - 19:14

Cinquième jour : le 30 juillet 2011

Le Dammastock

Le parcours avec les lieux clé.


Profitant de la période de beau temps, nous avons décidé de nous déplacer un peu, et de quitter les Grisons. Nous sommes donc partis en voiture en direction du canton d'Uri : passage par le col de l'Oberalp, descente sur Andermatt, traversée du verrou glaciaire granitique en direction d'Altdorf. Nous ne sommes cependant pas descendus bien loin, puisqu'à Göschenen nous avons tourné vers l'ouest sur une petite route en direction du lac de Göschenen (Göschenenalpsee) dans le vallon du même nom (Göschenertal). Après être descendus aux alentours de 1100m d'altitude à Göschenen, nous sommes remontés à 1782 m au pied du barrage du lac (une altitude qui n'est pas sans nous faire rappeler celle du lac de Tignes puisque la digue du barrage est à 1797 m contre 1794 m pour Tignes). Ce lac est alimenté par la Chelenreuss et la Dammareuss. Il donne naissance à la Göschenerreuss, affluent de la Reuss. Il fait 1,32 km2 de superficie, 106 m de profondeur au maximum, et peut contenir 76 millions de m3 (source wikipedia). Nous sommes donc très loin du lac de Tignes en volume (230 millions de m3). Le lac permet la production d'électricité plus bas en vallée (grâce à une conduite forcée qui conduit l'eau qui est turbinée à Göschenen).

Quoi qu'il en soit, c'est sous mon impulsion que nous sommes partis là-bas... Mais mal nous en a pris, car le ciel s'est rapidement couvert, gâchant cette journée !

Le lac de Göschenen en cours de randonnée :


Le barrage est situé en arrière plan de la photo.

Après nous être garés sur le parking le plus proche du barrage, nous entamons notre montée sur la rive gauche du vallon. La montée initiale est assez abrupte, puisque nous gagnons rapidement presque 150m de dénivelée. Le chemin serpente entre les blocs granitiques et la végétation est assez rase comme en témoigne la photo ci-dessous, avec de nombreux genévriers et des pins.



C'est toujours sous un ciel brumeux que nous atteignons un replat, avec un point d'eau assez restreint. Nous sommes aux alentours de la cote 1920m.



Nous continuons notre périple, et là une lueur d'espoir apparaît ! Le ciel se dégage partiellement sur les sommets situés en face... Sur la photo suivante, on distingue effectivement la Dammareuss, un bout du glacier du Dammagletscher, probablement les sommets s'étirant du Rhonestock sur la droite de la photo (entre 3589 m et 3566 m), du Tiefenstock (3515 m) au Gleschhorn (3305 m) sur la gauche. Difficile d'être plus précis dans la reconnaissance vu le brouillard !



Les mêmes sommets avec le lac en bas...


Nous continuons à contourner le lac par la rive gauche, tout en restant en balcon. Après un franchissement d'innombrables clôtures, nous redescendons au niveau du lac, à l'arrivée de la Chelenreuss, juste à l'endroit ou prend naissance ce dernier.



Le contournement du lac se poursuit, cette fois-ci en direction du vallon de la Dammareuss. Une fois arrivés dans ce vallon, nous décidons de faire une pause bienvenue pour nous restaurer. Malheureusement, c'est durant cette pause que le temps se dégrade pour de bon, avec un plafond nuageux de plus en plus bas. En fin de repas, une pluie faible commence à tomber : elle nous accompagnera jusqu'en fin de randonnée. Nous décidons cependant de poursuivre notre route en direction du refuge, dans l'espoir que le ciel se dégage. Une rude ascension nous attend alors, puisque nous allons passer rapidement de la cote 1967 m à la cote 2439 m. L'avantage du temps, c'est que nous ne voyons rien : cela atténue la difficulté !

Moot dans le brouillard...


L'arrivée au refuge de "Dammahütte" :


Au refuge, nous décidons de prendre une boisson chaude en attendant une hypothétique éclaircie, qui ne viendra jamais... Erreur fatale en ce qui me concerne, j'ai décidé de prendre un café. La femme du refuge ma ramène alors un bol de café, qui n'a de café que la couleur, et vu de loin. C'était une infâme lavasse sans goût !

Nous repartons alors vers le barrage, mais cette fois-ci par la rive droite. Le chemin est assez long, et surtout nous ne voyons rien. Alors pour les photos, c'est raté.

C'est bien dommage d'ailleurs, car il y avait des panneaux explicatifs fort intéressants sur le barrage, mais je n'ai même pas eu le courage de sortir mon appareil photo.

Nous reprenons alors la voiture, effectuons le trajet inverse en direction de Disentis... Coup du sort, une fois le col de l'Oberalp franchi, c'est le soleil que nous retrouvons : il avait probablement brillé toute la journée dans la région de Disentis. Heureusement, le lendemain promettait d'être magnifique !

Juste pour information, voici le Dammastock tel que nous aurions dû le voir :

Cliché de Paebi du 15 août 2007 sur Wikipedia.

Le refuge est visible sur la montagne de droite, juste au niveau du V dessiné par le contact entre les deux montagnes. Le Dammastock est à gauche.
A noter que le Dammastock mesure 3630,3m. C'est le plus haut sommet du secteur. Juste au nord à quelques centaines de mètres, on trouve l'Eggstock (3556 m), qui fait la frontière triple entre les cantons d'Uri, du Valais, et de Berne. Le Dammastock a été gravi pour la première fois par Albert Hoffmann-Burkhardt avec les guides Johann Fischer et Andreas von Weissenfluh le 28 juillet 1864 (source : Wikipedia anglais).
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Moot le Dim 20 Mai - 22:50

Il est fort heureux que le dernier message de Nicolas soit accompagné d'un témoignage visuel et non d'un témoignage olfactif Embarassed. Car il a omis (je suppose que c'est volontaire Rolling Eyes) de dire que rive gauche, les clôtures étaient là pour retenir les troupeaux de vaches, et rive droite, c'étaient les moutons qui étaient passés par là, et leur troupeau devait être assez nombreux au vu de ce qu'ils ont laissé.
Sinon, ce n'est qu'à moitié une plaisanterie, la photo où l'on voit la petite chose orangée que je suis au milieu de l'immensité embrumée nous rappelle pourquoi les vêtements de montagne ont généralement des couleurs vives : c'est pour être repérable de loin.
Quant à la sorte de mare parmi les premières photos, j'en ai vu une version autrement plus majestueuse sur un calendrier "splendeurs des Alpes" un mois après notre rafraîchissante randonnée. Mais non, Nicolas, même si tu avoues avoir eu eu cette funeste idée, je te rappelle que je l'ai approuvée avec enthousiasme.

Tiens, il n'a pas dit non plus que près du barrage, il y avait une petite échoppe avec des cristaux de quartz, les prix affichés (pas bien cher, mais ce n'étaient pas non plus des merveilles), et un tronc, le tout étant confié à l'honnêteté des gens de passage. Göschenen est renommé pour ses cristaux, assez semblables à ceux du Mont-Blanc. Ainsi, de beaux octaèdres de fluorine rose ont été trouvés en perçant les tunnels d'amenée de la centrale hydro-électrique. Ces cailloux peuvent atteindre des sommes folles : un beau spécimen du Mont-Blanc a été vendu 250.000 euros au Muséum de Paris il y a deux ans.
avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mar 22 Mai - 22:31

Merci pour ces détails. Je ne m'en rappelais plus en fait. Heureusement que tu es là pour me rafraîchir la mémoire.
Il ne reste plus qu'un jour de randonnée à détailler. Mais bon, en ce moment je n'ai pas du tout le temps : cela viendra courant juin ! (du moment que c'est avant nos futures randos de cette année)...
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Lun 18 Juin - 19:36

Sixième jour : le 31 juillet 2011

Breil (Alp Quader) - Kistenpass

Le parcours avec les lieux clé.


Après notre décevante journée de la veille, nous avons décidé de rester dans les Grisons pour cette dernière journée. La météo était d'ailleurs optimiste pour ce jour, et cela s'est confirmé. Nous avons donc pris la voiture pour descendre plus bas en vallée, direction Breil (Brigels en allemand), petite ville située sur la rive gauche du "Vorderrhein", en balcon au-dessus de ce dernier. Le Rhin est en effet à l'altitude de 800m à peine sous la bourgade, alors que Breil est presque à 1300m. La localité est située sur un petit domaine skiable, jumelé avec la localité voisine de Waltensburg. L'avantage de Breil, c'est que la route qui mène à notre départ de randonnée est encore carrossable assez longtemps, si bien que nous pouvons monter notre véhicule jusqu'à Alp Quader, situé beaucoup plus haut, à 1906m. La route est étroite, et la déclivité forte. Malgré des températures assez basses, je n'ai jamais vu ma voiture avoir si chaud! Il lui a en effet fallu dix bonnes minutes avant de refroidir. Je garde encore le souvenir de cette route, quand le soir, nous avons croisé de multiples remorques à foin! Pas facile de croiser...

Voici Breil (qui signifierait "petite ville"), vu d'Alp Quader. La langue majoritaire est le Romanche d'après wikipedia english :


Dès le départ, le chemin s'élève assez vite, à flanc de montagne. Très rapidement nous dominons une vallée en contrebas. Il s'agit de la vallée de la Flem, un affluent de la rive gauche du Vorderrhein (il rejoint toutefois la Schmuèr dans un premier temps). Ce cours d'eau passe dans la localité de Breil. La Flem circule dans le val Frisal. C'est le Val qu'on aperçoit sur la photo ci-dessous. Les cours d'eau de ce val forment de très beaux méandres et un bas-marais hébergeant une faune et une flore rares.

Le val Frisal:


La Flem prend sa source dans le glacier de Frisal, sous les Piz Frisal, Durschin et le Bifertenstock (3419m), qui est le sommet le plus élevé. Ces sommets sont malheureusement masqués par la nébulosité du fond de vallée.

Parfois le soleil est même masqué par les nuages au cours de notre ascension, comme ici. Toutefois, cela ne durera pas.


De nouveau le val Frisal, masqué en partie par cette croix :


L'ascension se poursuit. Devant nous se dresse cet étrange sommet, le Kistenstöckli (ou Muot da Rubi en Romanche), de 2745,6 m d'altitude. C'est le point de rendez-vous de beaucoup de randonneurs. La forme de cette montagne est assez étrange me direz-vous : il s'agit en effet d'un sommet complètement isolé, et fortement érodé compte-tenu de la quantité d'éboulis à sa base.

Le Kistenstöckli :


Nous montons toujours, et les glaciers commencent à apparaître. Il est pour le moment difficile de les identifier, et cela sera d'ailleurs source de longues discussions entre nous deux. Passons pour le moment, la vue sera meilleure plus en amont!

Les glaciers en vue :


Toujours plus en amont, alors que nous nous sommes séparés du sentier se dirigeant vers le Kistenstöckli, et que nous nous retrouvons bien seuls, de hauts sommets apparaissent. Nous optons pour le Tödi (3614m), mais lequel est-ce? Celui de gauche, caché par les nuages, ou celui de droite? Après réflexion, nous les identifions : à gauche, dans les nuages, il s'agit du Bifertenstöck (3419m) duquel descend le glacier de Griessfirn, et donc à droite, en fait en arrière plan, le vaste dôme enneigé du Tödi (3614m).

Le Bifertenstöck (3419m) et le Tödi (3614m).


Une vue d'ensemble pour finir, avec de gauche à droite : le Kistenstöckli (2745m), le Bifertenstöck (3419m) toujours dans les nuages, le Tödi (3614m), et à l'extrême droite, l'Hinter Selbsanft (3029m), avec la fine bande du haut du glacier de Griessfirn (vous remarquerez d'ailleurs que le nom du glacier est le même que celui du Bifertenstöck pourtant séparé : même glacier à l'origine? Sens du mot que je n'ai pas réussi à traduire?).


A suivre...
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Moot le Lun 18 Juin - 20:19

J'ai du retard à rattraper ! Pourvu que l'on ait du beau temps cette année, afin de compléter tout cela. As-tu bien révisé ton allemand, indispensable si l'on veut déchiffrer les topo-guides Wink ?
avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Lun 18 Juin - 22:13

J'avais commencé, mais je n'ai pas eu le temps par la suite. Ce n'est pas encore gagné. Rolling Eyes
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mer 20 Juin - 18:54

Suite du compte-rendu...

On retrouve nos sommets depuis le col de Kistenpass. Le Bifertenstöck reste désespérément accroché par des nuages sommitaux.


Le glacier au pied de nos sommets est désormais bien visible. La neige qui ne s'accroche pas aux sommets assez raides s'accumule à son niveau.

Le col (2640m) est désormais franchi. Nous poursuivons notre route plein nord, en direction du refuge du kistenpass (kistenpasshütte). Le terrain est assez rocailleux, mais facile. Nous dominons alors le lac du limmerensee (1857m), dont nous voyons le barrage.


Le barrage, qui se situe dans le bassin de la Linth, a été achevé en 1963, et le lac a une surface de 1,36 km² et peut retenir 93 millions de m³ d'eau, avec une profondeur maximale de 122m. Il est situé dans le canton de Glarus. En effet, le col du Kistenpass marque la limite entre le canton des Grisons et celui de Glarus, où nous nous trouvons désormais.

Notre périple se poursuit jusqu'au refuge. Malheureusement, le temps se couvre rapidement, et nous nous retrouvons dans la crasse: le lac et les sommets deviennent invisibles.

Le refuge :


Un cairn dans le brouillard :


Nous faisons demi-tour et, une fois le col franchi, le soleil est de retour. Ici, une vue sur le sommet du Piz d'Artgas (2787m) :


Un peu plus bas encore, une vue sur la vallée de la Flem :


Et là, à priori, une vue en direction du Piz Medel :



Et ici le Rheinwaldhorn :
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Lun 25 Juin - 22:22

1er août 2011 : le retour.

Retour par l'Oberalppass et le Sustenpass.

Notre trajet en voiture :


Le Sustenpass culmine à 2 224 mètres d'altitude. Il relie les vallées de l'Aare (ou Aar) à l'ouest et de la Reuss à l'est, et marque la limite entre les cantons d'Uri (toujours à l'est), et le gigantesque canton de Bern à l'ouest. En ce qui concerne les cours d'eau, la Reuss remonte globalement plein nord après Wassen, atteint le lac des quatre cantons, puis alimente... l'Aare, et ensuite le Rhin. L'Aare a un cours bien plus compliqué : elle part plein ouest, passe par Meiringen (connu pour Sherlock Holmes), les lacs de Brienz et de Thoune, atteint Bern, puis Bienne au pied du Jura suisse contre lequel elle butte. Elle rebrousse alors chemin vers le nord-est jusqu'à Aarau, Brugg (ou elle reçoit la Reuss), puis Koblenz, où elle se jette dans le Rhin.
Pour en revenir à notre col, il a été ouvert entre 1938 et 1945. Il faut d'ailleurs noter que le passage du col se fait par un tunnel. C'est donc juste en dessous de ce dernier que nous avons pris quelques clichés, d'autant que, fait rageant, pas l'ombre d'un nuage pour masquer le soleil!

Nous effectuons l'ascension du col. Nous nous arrêtons une première fois à Chli Sustli (1907m). Nous apercevons, de gauche à droite, les sommets du Wendenhorn (3023m), du Wasenhorn (2932m), et du Grassen (2946m), qui est la muraille de droite.


Toujours du même parking, mais dans la direction presque opposée (c'est-à-dire en direction du col, nous sommes dominés par les sommets du Sustenhorn, ce dernier étant toutefois complètement masqué par le sommet triangulaire du milieu de la photo (le Chli Sustenhorn, 3318m), le triangle de droite (le Sustenspitz à 2930m), et au fond, en blanc, le Gwächtenhorn (3420m). Le glacier qui sépare le Chli Sustenhorn du Sustenspitz est le Chalchtalfirn. Nous reprenons alors la voiture, mais malheureusement la configuration de la route, en corniche, nous empêche de nous arrêter jusqu'au col.


Le col une fois passé, nous nous trouvons déjà dans le bassin de l'Aare. Le tunnel est situé sous la maison en arrière. Le haut sommet en arrière plan est le Stucklistock (3313m), avec le glacier du Tschingelfirn :


Le glacier du Tschingelfirn a encore une belle épaisseur sur son front!


Toujours du même endroit, mais en direction opposée, se trouve ce beau massif bien recouvert de glaces :


Le sommet situé sur la gauche, délimité par une falaise à droite, et sur lequel se trouve une vaste calotte glaciaire est le Gwächtenhorn (3420m). Il se poursuit à droite par le Tierberg dont nous voyons une des pointes en arrière-plan (le Tierberg a plusieurs sommets séparés): je pense que c'est l'Hinter Tierberg. Les deux sommets blancs à droite de la pointe doivent être le Mittler Tierberg (donc celui du milieu...), puis le Vorder Tierberg, qui est plus bas (3091m). Enfin, à l'extrême droite de la photo, ce sont les contreforts du Giglistock (2900m).

En descendant un peu plus bas sur la route, nous avons pu admirer le massif dans son intégralité :


On devine bien le glacier qui descend des sommets du Gwächtenhorn et du Mittler Tierberg : c'est le glacier de "Steigletscher". Il se termine par une langue glacière, en retrait, en amont du lac du Steisee (1932m).

Il est temps pour nous de reprendre notre voiture en direction d'Interlaken, d'où nous apercevrons la Jungfrau (4158m). Les vacances sont finies... pour cette année.

Voila, j'espère que vous aurez profité de ce topo, qui m'aura pris beaucoup de temps à rédiger. Merci aux cartes de swissmap, et à la fonction 3D de Google Earth, qui est bien pratique pour reconnaître les sommets vus... presque un an avant !
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Moot le Lun 25 Juin - 23:17

Avant de poster mes photos (honte sur moi de ne pas l'avoir fait plus tôt !), voici une petite anecdote. À la fin de l'année dernière, le facteur passe pour les traditionnels calendriers. Sur le haut du tas qu'il me présente, il y a les classiques chatons et autres petits d'animaux trop meuuugnons. Je demande s'il a des paysages et il me dit : "je n'en ai presque plus". Dans le bas du tas, j'en trouve un, et je reconnais immédiatement :



Ce sont les Fünffingerstöckli, autrement dit, c'est la vue que nous avions sur la portion quasiment rectiligne de la route, avant les lacets montant vers le Sustenpass. Nous avons eu ça en face de nous pendant un bon quart d'heure, c'était certainement la plus belle vue du trajet, mais on ne pouvait pas s'arrêter par là, donc nos photos ne sont pas prises tout à fait de face, ni d'assez loin.


Bon, mais je vous laisse deviner ce qu'il y avait de l'autre côté du même calendrier.


Pas d'idée ?


Vraiment, pas ?


Allez, une toute petite idée !


Une idée de rien du tout.


Vous connaissez tous.


Si, je vous l'assure.


En tout cas, si vous fréquentez ce forum, vous êtres obligés de connaître.


Ou alors, vous seriez impardonnables.


Je vous le donne en mille ?


Allez, encore un petit effort.


On donne sa langue au chat (celui qui est sur les calendriers du dessus) ?


Miaou, miam, c'est bon, la langue humaine Razz !


Voilà :

avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mar 26 Juin - 21:24

Oh, le Pourri Smile ça faisait longtemps.

Sinon, pour ceux qui en doutaient encore, nous repartons bien dans les Grisons cette année, pour des vacances bien méritées, enfin je le pense.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mar 11 Sep - 22:15

En attendant les compte-rendus à venir, quelques souvenirs de cet été...









avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mar 11 Sep - 22:16

... et la suite.









avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Moot le Sam 15 Sep - 16:34

Autres souvenirs :











avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Moot le Sam 15 Sep - 16:37

Et la suite :









avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Sam 15 Sep - 17:45

Ah oui, c'est vrai, la troisième est terrible! Il faut absolument que tu me la donne.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Ven 21 Sep - 18:02

Premier jour, le 29 juillet 2012

Autour du col de l'Oberalp


Le parcours :


En ce premier jour, nous avons décidé de faire une randonnée assez tranquille, juste au dessus du col de l'Oberalp. Cela nous a permis de rendre visite au lac du Lutersee, que nous avions vu l'an passé depuis le Pazolastock (voir quelques messages avant). Pour faire simple, la randonnée se situe sur le versant nord dominant le col, sur les pentes des Schneehüenerstock et Brunnenstock (il y en a un peu plus)...

Le début de la montée, et la vue sur le col :


Le lac de l'Oberalp :


Et le train du Glacier Express qui passe devant :


Nous remontons le torrent de l'Hinterfellibach :


Et à mes souvenirs, la pente était parfois bien rude !


Mais ce n'est pas fini !


La vue se dégage sur le Pazolastock gravi l'an dernier :


La fin est un peu plus minérale, et le ciel plus couvert !


Et l'on atteint notre objectif de la pause : le col du Fellilücke (2478m), sous un ciel bien bouché hélas.


Pour les fanatiques de géologie, sachez que nous nous trouvons dans les massifs cristallins externes, plus précisément le massif de l'Aar, et que nous avons traversé essentiellement des granites et syénites du Carbonifère tardif (ce sont les roches visibles sur la majorité des photos), et parfois des micaschistes du Dévonien.

A suivre (rapidement)


Dernière édition par nrfb le Mer 17 Avr - 19:27, édité 1 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Ven 21 Sep - 18:20

Comme le temps est resté bouché tout le temps du repas (génial), nous n'avons pu prendre de photo. Par la suite, nous sommes repartis, mais le brouillard était tel que nous nous sommes perdus plusieurs fois! Nous avons dû contourner un névé dont nous ne voyions pas la fin (mieux vaut rester prudent). En tout cas, bénis soient les inventeurs du gps, car c'est grâce à lui que nous avons réussis à nous orienter dans le brouillard le plus total!

Par la suite, le temps s'est dégagé progressivement, et comme nous étions en balcon au dessus du col de l'Oberalp, nous avons pu profiter du paysage.

Encore le Pazolastock :


Le col, et en direction de la vallée du Rhin :


Les sommets devant nous (à priori le Brunnenstock ou un sommet lié), qui dominent le Lutersee sont encore dans les nuages.


Et voici le Lutersee :


Le même avec les sommets au-dessus :


Le lac de près :


Une fois la dernière pause passée, redescente (douloureuse) en direction du col de l'Oberalp, avec le lac en décor :


Et voila le bas : ne reste plus qu'à longer le lac pour regagner le col au fond.


Cet article sera complété prochainement, m'étant contenté pour le moment de la trame avec les photos.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mer 17 Avr - 19:03

Je compte enfin compléter (et surtout faire) les compte-rendus de l'an dernier.
Pour le moment, je ne fais que retracer les parcours des différentes randonnées (donc mes messages sont très incomplets). Désolé. Wink

Autour du col de l'Oberalp (fait plus haut).


A l'est de Disentis, dans la vallée du Rhin antérieur (sachant que ce jour là mes compagnons de marche sont partis ailleurs).


A l'ouest du col de Lucomagno.


Une "balade" dans le Tessin.


Au sud de Disentis, dans la vallée du Rhin antérieur.


Dernière édition par nrfb le Mar 23 Avr - 22:05, édité 3 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mer 17 Avr - 22:33

Entre Sedrun et Disentis, au dessus de la vallée du Rhin antérieur.


Dernière édition par nrfb le Mar 23 Avr - 22:06, édité 1 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Moot le Mer 17 Avr - 23:25

La première est une boucle effectuée en solo par Nicolas pour reposer ses genoux, c'est pour ça que ça a l'air tout plat. Ça a bien fonctionné, il est reparti le lendemain Very Happy .

La dernière, c'est une rarissime non-boucle : nous avons pris le train et nous sommes rentrés à pieds.

La troisième, enfin, c'est la boucle de la mort qui tue, 27 ou 28 km (foutu GPS dont est-ce que les piles elles ont mouru en milieu de parcours ; je les ai échangées contre celles des jumelles, heureusement, mais j'ai perdu une partie de la trace) avec sur la fin du parcours le terrifiant chemin du Colle dell'Uomo (voir les randos de l'an dernier). Voilà pourquoi la boucle suivante est, elle aussi, toute plate.
avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Jeu 18 Avr - 17:36

Moot a écrit:La troisième, enfin, c'est la boucle de la mort qui tue, 27 ou 28 km (foutu GPS dont est-ce que les piles elles ont mouru en milieu de parcours ; je les ai échangées contre celles des jumelles, heureusement, mais j'ai perdu une partie de la trace) avec sur la fin du parcours le terrifiant chemin du Colle dell'Uomo (voir les randos de l'an dernier). Voilà pourquoi la boucle suivante est, elle aussi, toute plate.
Effectivement: mon GPS, qui majorait systématiquement les trajets sur l'application swissmap, indique 29 Km (sachant qu'il a inventé un tour imaginaire à un moment): les 27 ou 28 km sont dans la bonne fourchette.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  nrfb le Mar 23 Avr - 22:20

En attendant, et pour alléger la fin de page (déjà bien remplie en photos), je vous propose de faire un points sur le titanesque chantier en cours dans la région: la construction du tunnel de base du saint Gothard.
Les travaux étaient toujours en cours à Sedrun (endroit où se trouve un puits d'accès au tunnel).
Voici le panneau qu'on peut admirer:


De nombreuses informations sur ce tunnel sont données sur le site http://www.alptransit.ch/fr/projet/tunnel-de-base-du-saint-gothard.html

Je cite:
"Le tunnel de base du Saint-Gothard est constitué de deux tubes à une voie d’une longueur de 57 km, reliés entre eux par des rameaux de communication tous les 325 mètres. Si l’on compte l’ensemble du système de galeries constituant le tunnel et comprenant les galeries de liaison, d’accès ainsi que les puits, celui-ci mesure en tout plus de 152 km. Il relie le portail Nord à Erstfeld au portail Sud à Bodio. Avec sa profondeur de jusqu’à 2300 mètres, le tunnel de base du Saint-Gothard est également le tunnel ferroviaire le plus profond jamais construit au monde."

L'ouverture est toujours prévue pour 2016. Au moins en Suisse, ça avance plus vite que pour le Lyon-Turin!
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Moot le Mer 24 Avr - 17:03

Rappelons pour la petite histoire qu'il avait été envisagé de faire arrêter les trains dans une gare souterraine sous Sedrun, à 800 mètres de profondeur. Un ascenseur aurait permis aux voyageurs de rejoindre la vallée. C'était le projet "Porta Alpina", abandonné depuis.
avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Destination Grisons

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum