Développement durable en Haute-Tarentaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Développement durable en Haute-Tarentaise

Message  nrfb le Lun 30 Juin - 19:17

Le réchauffement climatique est une thématique forte actuellement (avec les potentielles conséquences que l'on cherche à déterminer). Au moment où le pétrole atteint des sommets (est-ce un mal ou un bien?), l'heure est à la recherche d'énergies renouvelables, aux économies d'énergie, mais aussi à la lutte contre la pollution ou la recherche d'habitats plus en "harmonie" avec la nature...
Je propose donc d'ouvrir un sujet sur le développement durable dans la région. Ce sujet est vaste, mais peut-être pourrait-on imaginer des solutions pour limiter la pollution en station, trouver des moyens pour produire moins de CO2 (ne serait-ce que par la limitation de l'utilisation des voitures lors des fameux "chassés-croisés" hivernaux...).

En ce qui concerne les économies d'énergie, je rappelle d'ailleurs que les formidables et magnifiques barres de Tignes le Lac avaient été construites dans cette optique: pertes minimales d'énergie en construisant un habitat groupé, essentiellement ouvert vers le Sud (et oui, déjà à l'époque le prix du chauffage intervenait).
À l'heure où ces habitats des années 60 à 70 sont énergétiquement obsolètes, quelles sont les solutions?

Par ailleurs, faut-il continuer à faire monter des milliers de voitures en stations tous les week-ends, ou peut-on imaginer une solution pour avoir une station propre, et réellement sans voitures, et non pas des véhicules garés sur des parkings, à ciel ouvert, parkings qui sont en aspalte sombre emmagasinant l'énergie solaire et traités au sel?

Doit-on continuer cette course à l'installation de spas, hammams, jaccuzis dans les constructions neuves de luxe, ces installations étant véritablement dévoreuses d'énergie????

Qu'en pensez-vous?
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11119
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Développement durable en Haute-Tarentaise

Message  jclf le Lun 30 Juin - 20:17

nrfb a écrit:Par ailleurs, faut-il continuer à faire monter des milliers de voitures en stations tous les week-ends, ou peut-on imaginer une solution pour avoir une station propre, et réellement sans voitures, et non pas des véhicules garés sur des parkings, à ciel ouvert, parkings qui sont en asphalte sombre emmagasinant l'énergie solaire et traités au sel?

Et bien pourquoi ne pas faire comme à Grenade : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=1277&hl=grenade Mais avec un funiculaire débrayable (certains rêvent de faire sauter les barres du Pallafour, d'autre rêvent d'une liaison rapide et efficace entre la gare de BSM et l'espace killy), je m'explique :

Deux voies parallèles qui partent en souterrain de la gare de BSM, avec une station intermédiaire à St Foix, une la Savinaz, une aux Boisses et une à Tignes (et si on pouvait continuer sur Val rabbit !) pour éviter d'avoir un câble trop long. Dans ces station, les rames sont détachées du câble, ralenties puis accélérées si arrêt, ou tout simplement restent à la même vitesse si aucun arrêt, puis sont rattachées à l'autre câble.

Avantages : on peut faire des tunnels, les viaducs, s'ils sont bien faits et que l'on ne peut les éviter, sont moins moches que de nombreux pylônes -> moins d'impact sur le paysage
Un funiculaire c'est rapide, jusqu'à 12 m/s soit 43,2 km/h, ce qui nous fait un temps de monté inférieur à trois quart d'heure (pour une trentaine de kilomètres), temps largement inférieur à celui que vous avez un jour de forte affluence !

Et voilà pour mon exposé, maintenant il ne nous reste plus qu'a convaincre l'administration française !

Françaises, Français ! M'avez vous compris ???
avatar
jclf

Nombre de messages : 466
Age : 26
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 02/02/2008

http://freyri.j.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Développement durable en Haute-Tarentaise

Message  Obsédédeski le Lun 30 Juin - 21:55

Le problème des transports individuels est effectivement l'un des principaux mais ce n'est pas le seul. Parlons de ces immeubles datant des années 70 qui sont parmi les plus mauvais dans les bilans énergétiques obligatoires lors d'une transaction immobilière. Quand j'ai acheté mon appartement (au Portillo) j'ai été effaré par ce bilan. Et on ne peut pas dire que ce soit le principal souci des assemblées de copropriétaires. Seule une incitation financière ou le passage par une loi coercitive pourrait débloquer la situation. Je n'ai pas de chiffres à produire mais j'aimerais connaître les consommations comparées de l'automobile et du chauffage urbain, pour ne citer que les plus gros postes.

Il se trouve que je viens d'assister à une conférence sur ce sujet donnée par une responsable du service de l'urbanisme de la ville de Grenoble. Elle nous a notamment parlé des avantages considérables de l'isolation par l'extérieur. Je pense aussi que le solaire devrait constituer un appoint intéressant dans nos stations bénéficiant d'un bien plus grand nombre d'heure d'ensoleillement que les vallées. Et si on s'y prend bien, la neige ne devrait pas constituer un obstacle.

A-t-on comparé la température moyenne au centre de Val à la température moyenne au Laisinant par exemple ? Je suis certain qu'il y a une différence sensible.

Quant au transport, le type de clientèle qui fréquente l'Espace Killy ne me paraît pas être une cible optimiste pour le transport collectif routier. Et pourtant c'est le transport collectif qui est le moins polluant par personne transportée.
avatar
Obsédédeski

Nombre de messages : 2562
Age : 69
Localisation : Massif de la Chartreuse ou Val d'Isère
Date d'inscription : 10/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Développement durable en Haute-Tarentaise

Message  tricsli le Lun 30 Juin - 22:17

Les bilans énergétiques des immeubles est consternant : isolation quasi inexistante, constructions faites à la va-vite, économies de bout de chandelles des promoteurs.......

La mairie de Tignes lance une étude d'ensemble pour évaluer les besoins et les financements nécessaires et réfléchir à une mise en oeuvre globale (avec étude des subventions possibles)

Il semble que le meilleur moyen soit une isolation par l'extérieur des immeubles à l'occasion de ravalement par exemple.

A titre d'information, une étude a été faite par le conseil d'une copropriété voisine de la mienne (immeuble construit simultanément) ; il en résulte que les travaux d'isolation seraient remboursés par les économies de chauffage en moins de 10 ans. A méditer, surtout avec la flambée des prix du pétrole.

Pour ma part j'ai isolé le mur extérieur d'une chambre au Nord avec des plaques et changé les fenêtres.
Le bilan est sans appel : j'ai gagné entre 3° et 5° de chauffage. Si tout le monde faisait la même chose .... mais cela a un cout.

Et effectivement des mesures financières incitatives permettraient d'avancer dans la bonne direction. Il ne faut pas oublier qu'une bonne partie des appartements sont en location et les propriétaires ne sont pas toujours prêts à investir pour une clientèle de passage (difficulté par exemple dans ma copropriété pour faire passer des travaux d'amélioration)
avatar
tricsli

Nombre de messages : 2543
Age : 57
Localisation : Paris + Tignes
Date d'inscription : 24/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Développement durable en Haute-Tarentaise

Message  tricsli le Lun 30 Juin - 22:33

tricsli a écrit:Les bilans énergétiques des immeubles est consternant : isolation quasi inexistante, constructions faites à la va-vite, économies de bout de chandelles des promoteurs.......

Pour ma part j'ai isolé le mur extérieur d'une chambre au Nord avec des plaques et changé les fenêtres.
Le bilan est sans appel : j'ai gagné entre 3° et 5° de chauffage. Si tout le monde faisait la même chose .... mais cela a un cout.


Ces travaux ont certes amélioré mon confort personnel mais n'ont en aucun cas modifié mes charges de chauffage.

Il est donc essentiel de raisonner globablement pour un ou des immeuble(s) (et pourquoi pas envisager une modulation des charges en fonction des travaux effectués par chaque propriétaire, un bonus-malus en quelque sorte).

Des actions de lobbying sont également en cours pour proposer d'aligner les réductions d'impots liés aux travaux d'isolation sur les résidences principales aux résidences secondaires (cas de figure le plus fréquent pour les appartemens en station).
avatar
tricsli

Nombre de messages : 2543
Age : 57
Localisation : Paris + Tignes
Date d'inscription : 24/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Développement durable en Haute-Tarentaise

Message  groom39 le Mar 1 Juil - 21:06

Je vis à Val d’Isère en hiver et j’habite dans une de ces fameuses barres d’immeubles des années 60/70.


Si je ne me trompe pas, généralement, l’eau et le chauffage sont compris dans les charges de copropriété. Il y a un compteur en commun et tout le monde se divise le coût en fonction de la surface en m2.
Le gros problème de ce système est que de nombreux copropriétaires vont utiliser plus d’eau (douche…) parce qu’au final « c’est la copropriété qui paye »… que de nombreux copropriétaires vont laisser le chauffage à fond toute la saison alors que l’appartement n’est occupé que 2 semaines : « c’est la copropriété qui paye aussi ».

Au final, c’est tout le monde qui paye et cela ne va certainement pas inciter quelques irréductibles de l’écologie à faire des économies alors que le voisin gaspille à outrance.

Je ne pense pas que la planète puisse remercier ce système de gestion commune entre les copropriétaires.

De mon côté, j’ai opté pour des ampoules basse consommation. Quand je quitte mon appartement le matin, le chauffage est éteint, je ne le rallume qu’à mon retour le soir. Je ne traîne pas sous la douche (d’autres prendront un bain tous les jours). Pourtant, il ne fait pas très froid chez moi… les appartements voisins ont chauffé le mien. Je n’ai aucun intérêt économique à faire cela car je suis logé par mon patron qui paye les charges : je ne débourse pas un centime pour le logement !


Effectivement, les grandes barres d’immeubles des années 60/70 ont été très mal isolées : je sens des courants d’air froid quand je suis près du mur extérieur.
avatar
groom39

Nombre de messages : 3948
Age : 34
Localisation : Montréal (QC)
Date d'inscription : 19/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Développement durable en Haute-Tarentaise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum