Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire

Aller en bas

Re: Aussois - col d'Aussois - Pointe de l'Observatoire

Message  nrfb le Lun 30 Juil - 18:33

Un col entre Maurienne et Tarentaise.

Date: 23 juillet 2017
Carte IGN: 3534OT Les Trois Vallées Modane
Niveau: marche pas trop difficile
Dénivelé et distance: 1000 m (1100 pour la Pointe de l'Observatoire  pour 15,5 km AR (environ 16 km AR pour la Pointe de l'Observatoire) depuis le parking aménagé au-dessus du barrage de Plan d'Amont.
Temps: demi-journée à une journée (suivant le rythme de marche)

Le parcours (image Google Earth, tracé emprunté, profil de l’ascension et principaux points de repère). Attention, j'ai arrêté le GPS au col: le tracé vers la Pointe de l'Observatoire n'est pas indiqué.


Trajet sur la carte IGN via Géoportail en bleu-gris (trajet vers la Pointe de l'Observatoire schématiquement représenté):[/i]


Pour cette randonnée, il faut prendre la route goudronnée qui, depuis Aussois, mène au barrage de Plan d'Amont. Un vaste parking y est aménagé. Depuis le parking, il faut redescendre un peu pour passer au pied du barrage-poids de Plan d'Amont. La route remonte ensuite au-dessus du barrage, puis longe le lac de Plan d'Amont sur sa rive droite, tout en montant progressivement (ce qui permet de chauffer un peu les muscles).

Le lac de Plan d'Aval depuis le parking.


Le barrage de Plan d'Amont depuis ce même parking.


Le chemin passe au pied du barrage.

Comme indiqué sur le site (*), construites entre 1945 et 1956, les retenues d'eau de Plan d'Aval et Plan d'Amont sont intégrées au complexe hydroélectrique de la Haute-Maurienne et participent notamment au remplissage du lac de barrage du Mont-Cenis.
Ils sont situés aux portes du Parc National de la Vanoise. Alimentés par les torrents de montagne, les barrages de Plan d'Amont et Plan d'Aval assurent le fonctionnement des centrales électriques de la vallée.
Barrage de Plan d'Amont : il s'agit d'un barrage-poids en béton, de 350 m de longueur tout en alvéoles et contreforts, appuyé sur le verrou glaciaire qui obstrue la vallée. Sa retenue est de 8 000 000 m3, soit le double de celle du Plan d'Aval, et recueille toutes les eaux du Saint-Benoît, captant ainsi le bassin de réception délimité par le Rateau d'Aussois, le Col de la Masse, la Pointe de l'Echelle, le Col d'Aussois, la Pointe de Labby et les contreforts Ouest de la Dent Parrachée.
Les eaux sont turbinées dans une petite centrale dite de "Plan d'Aval", cachée à son pied, au fond du talweg, avant d'être déversées dans la retenue de Plan d'Aval.

Le barrage de Plan d'Amont et les sommets qui le surplombent à l'est, avec de gauche à droite: Pointe de Gorma (3391 m, sommet réel non visible), Pointe de la Fournache (3639m), Dent Parrachée dans l'alignement de la Pointe de Fournache (3697m), puis Pointe de Pas Rosset (3295m).


Du même endroit, mais cette fois-ci vers le nord: Pointe de l'Observatoire (3016m) tout au fond, au soleil et dans l'axe du chemin, Tête d'Aussois (3126m) à droite.

La route (interdite aux véhicules) s'élève un peu plus lorsque nous atteignons la fin du lac. Cela nous permet d'atteindre le pont de la Sétéria qui permet de franchir le ruisseau de Saint-Benoit. D'ailleurs, nous aurions pu couper au niveau du pont de la Sétéria plutôt que de prendre le chemin se rendant au refuge de la Fournache et d'obliquer à gauche peu de temps après (200 m environ après le pont).

Au-dessus du lac de Plan d'Amont, vers le sud-est: les deux sommets pointus qui se dégagent sont la Pointe de Bramanette (3269m, à gauche), et juste en avant-plan la Pointe de Longe Côte (3104m). Sinon, à leur gauche, la Pointe du Clot (2941m) et la Punta Sommeiller qui marque la frontière avec l'Italie et le fond du Vallon d'Ambin (3332m, bien plus éloignée).


Nous sommes au niveau du pont de la Sétéria: vue vers la tête d'Aussois et franchissement du ruisseau de Saint-Benoit.

Le chemin (qui n'est cette fois-ci plus une route) monte alors davantage afin de gagner le Fond d'Aussois, un vaste replat qui conduit au refuge du même nom.

De nouveau le lac de Plan d'Amont, et vue que s'étend à gauche depuis les Dents d'Ambin (3372m), la Roche d'Etache (3083m), la Pointe du Clot, la Punta Sommeiller, la Pointe de Bramanette, la Pointe de Longe Côte (3104m), Pierre Minieu (3249m) et l'Aiguille de Scolette (3506m) tout à droite.


Nous sommes au niveau du Fond d'Aussois. Devant nous au fond à gauche, la Cime des Planettes (2976m), la Pointe de l'Observatoire au centre, la Tête d'Aussois à droite. C'est une vue vers le nord-ouest.


Du même endroit, mais vers le sud-ouest: à gauche le Rateau d'Aussois (3131m) et à droite, une partie du Grand Roc (3316m).


Roc Noir que l'on retrouve ici, et qui se poursuit vers la droite par la Pointe de l'Echelle (3422m).


Le refuge du Fond d'Aussois (qui est vraiment au fond du vallon) est en vue. Il est dominé par la Cime des Planettes et la Pointe de l'observatoire.

Une fois le refuge passé, la réelle montée débute vraiment. Au fur et à mesure de l'approche du col d'Aussois, la pente s'intensifie. Il faut dire que ce dernier est quand même à 2914m!

On retrouve la Cime des Planettes alors que nous sommes désormais en amont du refuge.


Le refuge, le Fond d'Aussois, la Pointe de Bramanette, la Pointe de Longe Côte et l'Aiguille de Scolette tout au fond


La partie la plus difficile de la randonnée débute ici alors que nous sommes sous la Cime des Planettes.


Le terrain devient progressivement plus minéral.


Pointe de Gorma (à gauche), Pointe de la Fournache, Dent Parrachée dont le sommet est toujours non visible, et Pointe de Bellecôte (3140m) a priori tout à droite (au soleil).


La Pointe de l'Echelle non loin de nous.


Quelques escaliers, preuve que ça monte bien!


Nous ne sommes plus très loin du col: la Tête d'Aussois sur la droite (toute proche de nous).


Une vue vers le sud sud-ouest, depuis le Mont Giusalet (3312m, tout à gauche, à proximité du col du Mont Cenis) à l'Aiguille de Scolette à droite.


De nouveau la Pointe de l'Echelle.


Et la Tête d'Aussois.

Le col est enfin atteint, dans un paysage très minéral!

Nous voici au col d'Aussois (2914m). Panorama qui débute vers le sud-ouest. Pointe de l'Echelle et Cime des Planettes à droite.


En poursuivant plus à l'ouest, on voit le Dôme de Polset (3497m) en arrière-plan, duquel descend le glacier de Gébroulaz.


Les environs du col d'Aussois.


Une vue sur le vallon de Chavière, déjà emprunté l'année précédente. Sur cette vue plein nord, on devrait retrouver de nombreux sommets dans le fond (par exemple, le Mont Blanc). Malheureusement, vue l'heure de la journée le ciel est peu limpide au loin. On retrouve, sur la gauche du vallon, l'Aiguille de Chanrossa (3045m), la Roche Nue (2982m), le Roc du Montet (2759m), le Rocher de Plassa (2869m). Au fond, tout à droite, on voit bien le Grand Bec (3398m), et d'une façon générale tous les sommets qui dominent le bassin de Pralognan.


Vers le nord-est maintenant: le Grand Bec, le massif de la Vanoise (Dôme des Nants, Dôme de l'Arpont...).


Ici, la Tête d'Aussois.


De nouveau la Pointe de l'Echelle au sud.

Une fois au col, nous avons décidé de poursuivre vers la Pointe de l'Observatoire. Ce n'était pas prévu à l'origine (je n'avais pas consulté le moindre topo et je ne savais pas qu'on pouvait y aller). D'ailleurs, nous nous y sommes rendus sans savoir que c'était la Pointe de l'Observatoire! C'est le fait d'avoir vu de nombreuses personnes y aller qui nous a motivés. Il n'y a pas de chemin bien tracé, mais s'y rendre est aisé (il faut une vingtaine de minutes). Nous ne sommes pas allés tout à fait au sommet (un peu trop de monde), mais juste en-dessous. Et là, pas de regrets: cette Pointe de l'Observatoire est un magnifique belvédère sur le vallon de Chavière emprunté l'année précédente!

Vue nord nord-ouest: de l'Aiguille des Corneillets (3055m) qui domine le col Rouge (2730m, sur sa gauche) aux Rocher de Plassa.


On retrouve la Tête d'Aussois.


De gauche à droite, les Aiguilles du Borgne (3138m), Pointe des Fonds (3024m), Grand Mont Coua (3014m), Roc des Eaux Noires (2996m), col Rouge, Aiguille des Corneillets, Aiguille de Chanrossa et Roche Nue. Dans le vallon, le GR55 qui mène au col de Chavière.


A gauche, Pointe Renod (3380m) et glacier de Chavière, Pointe du Bouchet (3416m), Dôme de Polset et glacier de Gébroulaz et à droite, Aiguille de Péclet (3561m).


Même massif en continuant vers le Mont du Borgne (3153m) et les Aiguilles du Borgne à droite. Entre les deux, le Roc du Soufre et le col du Soufre (2817m). On devine aussi le lac Blanc au pied du col.


Le lac de Plan d'Amont, et les sommets au sud: de la Pointe Droset (2817m) et de la Cime du Bard (3168m) à l'Aiguille de Scolette.


Dôme des Nants, Dôme de l'Arpont, Dôme Sud du Génépy, Pointe du Génépy, Pointe de Labby et Tête d'Aussois.


Une vue en direction du col de Chavière (2796m). Cime des Planettes devant nous, Pointe de l'Echelle à gauche, Thabor dans la brumasse au fond, col de Chavière, Pointe Renod.


La croix à proximité du col d'Aussois.

Par la suite, nous sommes redescendus en direction du Fond d'Aussois (sans passer par le col d'Aussois, mais en coupant légèrement pour rejoindre le chemin en-dessous.

Le vallon du Fond d'Aussois.


Le lac de Plan d'Amont en mileu d'après-midi, au cours de la descente.


Petit regard en arrière vers la Pointe de l'Observatoire où nous nous trouvions.

Sitographie:
(*) Aussois Haute-Maurienne Vanoise, consulté le 30 juillet 2018
Géoportail
Générateur de panoramas

Bibliographie:
- Néant actuellement

Toutes les photographies ont été prises le 23 juillet 2017. Aucune retouche n'a été effectuée
Photographies et rédaction: N. Bouchaud - juillet 2018
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11665
Age : 42
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum