[BSM/ Les Arcs]Funiculaire de Bourg-Saint-Maurice Les Arcs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[BSM/ Les Arcs]Funiculaire de Bourg-Saint-Maurice Les Arcs

Message  nrfb le Mer 11 Oct - 22:54

Bourg-Saint-Maurice fait figure de capitale régionale depuis l’arrivée du chemin de fer en 1914 (date fort tardive). La ville est dans un bassin verdoyant à la jonction des routes menant notamment au Petit-Saint-Bernard et à l’Iseran. Des projets avaient même été lancés pour passer une ligne de chemin de fer sous le Petit-Saint-Bernard, mais le peu d’échanges entre la France et l’Italie par ce côté n’ont pas justifié cette réalisation.
Après la deuxième guerre, le développement spectaculaire des sports d’hiver entraîne Bourg à créer sa propre station avec Arc 1600, puis 1800 et enfin 2000 (maintenant c’est plutôt Disneyland 1950).
Pour accéder à ce domaine, un téléphérique a été inauguré le 15 mars 1974. La ligne débutait à côté de la gare SNCF, passait au-dessus des voies et de l’Isère et atteignant Arcs 1600. Toutefois, le débit devint vite insuffisant.
Ainsi, en novembre 1986, le conseil municipal pris la décision de construire un funiculaire à grande capacité (rivalité avec Val d’Isère qui construisait le sien ? Non, pas possible !!!). Ce moyen de transport avait l’avantage d’être confortable, performant, durable et pouvant fonctionner pas tous les temps.
L’écartement retenu fût celui de 2m !. La ligne décrit un immense S sur une longueur de 3100m (chiffre à rapprocher de Perce Neige à Tignes), avec une rampe maximale de 390‰ et un dénivelé maximal de 808m.
À l’origine, la gare devait être au même emplacement que celle du téléphérique mais le surcoût engendré la fait reporter de l’autre côté des voies SNCF. Du coup, c’est une passerelle vitrée et couverte qui est réalisée.
Les travaux commencent le 11 mai 1987 par la réalisation du viaduc qui met l’installation hors-neige. Le viaduc est composé de 170 piliers cylindriques en béton.
L’infrastructure est terminée en septembre 1988 et le 26 octobre, la première rame de deux voitures arrive des ateliers de Montmirail. La seconde arrive 3 semaines après. Chaque rame a une capacité de 276 places. Elles ressemblent beaucoup à l’ancien Funival.
Le câble tracteur a un diamètre de 70 mm et le câble tension de 47 mm.
Pendant l’hiver 1988-1989, l’Arc-en-Ciel commence sa période d’essais. Enfin l’inauguration a lieu le jeudi 23 février 1989, premier voyage officiel à 7m/s, puis par la suite la vitesse de 12m/s soit 43,2 km/h est adoptée.


Dernière édition par nrfb le Lun 30 Aoû - 18:32, édité 1 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11031
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum