Un tour dans le massif du Jura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un tour dans le massif du Jura

Message  nrfb le Mar 1 Mar - 18:14

En manque de ski depuis le retour des vacances de Noël, j'ai décidé de faire un petit tour pas trop loin de la région parisienne. De ce fait, malgré un enneigement guère brillant, j'ai quand même décidé de partir dans le massif du Jura. On va dire qu'il y a trois stations assez "grosses" dans ce massif (bien sûr rien à voir avec les Alpes): Métabief (la plus petite) dans le Haut-Doubs (où je suis déjà allé en été il y a plusieurs années), les Rousses dans le Jura, et enfin Monts-Jura (la plus grosse) dans l'Ain (qui regroupe les communes de Mijoux, Lélex, Crozet, et Menthières bien plus au sud). Comme en cette année 2015 l'enneigement n'est pas au top sous les 1200m d'altitude, j'attends le plus tard possible pour réserver afin de voir comment évoluent les conditions de ski. Je me décide 8-10 jours avant mon départ, les conditions météo annoncées semblant optimales (redoux suivi de bonnes chutes de neige, refroidissement puis beau temps). Tout se déroule comme prévu jusque 4 jours avant mon départ. En effet, la neige annoncée est brutalement annulée, le redoux prolongé, et le beau temps espéré disparaît... De toute manière, c'est trop tard.
Départ donc le mardi 23 février, très tôt le matin pour pouvoir skier aux Rousses l'après-midi. L'objectif est ensuite de dormir de l'autre côté du Jura, à Gex (pas loin de Genève), et de remonter le col de la Faucille le matin du mercredi 24, et de filer ensuite sur Lélex en début d'après midi pour faire l'autre partie du domaine (le problème de Monts-Jura, c'est que les sites ne sont pas reliés, et qu'en cette saison 2015-2016, il n'y a plus de navette entre les différents pôles de la station).

Bref, passons. Le temps de trajet depuis Paris est d'environ 4h30 pour atteindre les Rousses sans trop se presser (autoroute jusqu'à Poligny, puis RN5). C'est sous une forte pluie que la fin du trajet se déroule... pluie qui nous accompagnera jusqu'aux Rousses à 1100m d'altitude! (une pluie bien froide bien entendu). Je récupère mes skis en magasin, puis les forfaits (ça me rappelle ma jeunesse avec des forfaits qu'on accroche à la fermeture éclair): j'opte pour un après-midi de ski (qui commence à 13h), et pour le pass Franco-Suisse (histoire d'agrandir le terrain de jeu).

Le terrain de jeu, parlons-en! Le domaine Franco-Suisse des Rousses - la Dôle comporte quatre massifs, dont deux reliés "skis aux pieds":
- le massif du Noirmont, situé à l'est des Rousses, essentiellement situé en Suisse, seul le bas du domaine étant français (dénivelé entre 1090 et 1547m). Pas de bol, ce massif est très mal exposé, et compte-tenu des conditions météo, il a fermé deux jours avant notre arrivée (en même temps, je suis passé deux jours plus tard devant, et il n'y avait plus de neige en bas). Dommage, il y avait semble-t-il une noire intéressante!
- le massif de la Serra, situé au sud des Rousses, entre 1180 et 1452 m. On y trouve quelques pistes, mais vu le faible dénivelé, j'ai préféré éviter. De toute manière, le temps pluvieux ne m'a guère motivé pour y aller.
- le massif des Tuffes, situé à proximité des Rousses (à Prémanon plus exactement), s'échelonnant entre 1160 et 1420m d'altitude. Là-aussi, peu de dénivelé, mais l'avantage, c'est que ce massif est relié "skis aux pieds" au massif suisse de la Dôle, moyennant une piste de liaison peu intéressante.
- le massif de la Dôle, intégralement situé en Suisse, et qui offre le dénivelé le plus intéressant: entre 1220m et 1678m d'altitude, et quelques pistes intéressantes.
A noter que les quatre massifs sont reliés par des navettes.
Ci-dessous la situation sur le plan des pistes: seul manque le massif de la Serra qui ne rentrait pas dans le scan. Pour avoir le plan complet, il suffit d'aller sur le site des Rousses.


Comme vous pouvez le constater, il n'y a pas beaucoup de rouges et de noires (et encore, la couleur des pistes serait sûrement différente sur des domaines de haute-Tarentaise), mais le principal n'est pas là. Le site des Rousses, très précis sur la longueur des pistes indique: 12,28 km de pistes pour le massif des Tuffes + 11,83 km sur celui de la Serra + 16,5 km sur celui de la Dôle + 8,47 km sur celui du Noirmont (soit un total de presque 50 km de pistes, à comparer aux "300 km" de l'Espace Killy).

A suivre... le ski aux Rousses (avec des photos... mouillées).
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11115
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  nrfb le Mer 2 Mar - 17:04

Les photos et le topo:

Départ du front de neige des Jouvencelles par le TSF des Jouvencelles: un TSF bien lent et long (un débrayable ne serait pas du luxe). Il faut dire que j'ai l'impression qu'il n'y a qu'un seul télésiège débrayable sur le domaine, à la Dôle. On ne s'en rend pas trop compte sur la photo, mais il pleuvait beaucoup... L'avantage de cette situation, c'est que les pistes sont désertes! Sur bon nombre de pistes nous serons seuls par la suite, perdus dans le brouillard.


La montée se poursuit: comme vous le constatez, il n'y a pas grand monde. Nous survolons des pistes bleue et verte ici.


Arrivés au sommet, où cette fois-ci il neige (la limite pluie neige était aux alentours de 1300m). Ici, le thermomètre affiche 6°C et mon neveu commence à avoir froid. Ça promet pour la suite...


Toujours au même endroit: il s'agit du sommet du massif des Tuffes (1420m) à l'arrivée du TSF précédemment pris (le TSF visible ici est celui des Tuffes: c'est celui qui nous permettra de revenir de Suisse.


Départ direction la Suisse, par une piste de liaison (une verte). Le problème, c'est que ce n'est pas très pentu, mais surtout que la neige est très mouillée. Bilan, même avec du bon matériel ça ne glisse pas! Bref, nous passerons notre temps à ramer pour atteindre le massif de la Dôle. La photo montre quand même une ambiance bien hivernale!


Voici la vallée tout en bas: c'est la frontière franco-suisse! En face, les pentes du massif de la Dôle (1678m), point culminant du domaine skiable franco-suisse.


Le télésiège débrayable (Garaventa je crois). Enfin un appareil rapide! Il dessert au moins quatre pistes (deux rouges, une bleue et une noire). Nous avons pris le télésiège deux fois dans l'après-midi, et de ce fait nous avons fait trois pistes sur quatre (la noire arrivant sur une bleue peu pentue... et comme ça ne glissait pas, nous avons ramé). En tout cas, l'enneigement était assez conséquent sur ce massif. Le problème cette année, c'est qu'il y a eu peu de froid, et beaucoup d'alternance d'épisodes de pluie-neige. Au-dessus de 1300m, il y a eu moins de pluie, et l'enneigement est assez correct. En dessous c'est plus compliqué. Quoi qu'aux Rousses il y a un certain nombre d'enneigeurs, donc ça passe sans trop de problèmes.
Petite anecdote sur ce télésiège: la deuxième fois que je l'ai pris, j'étais tellement concentré sur le nettoyage du siège plein de neige collante, que je n'ai pas vu que je quittais la zone d'embarquement. Je suis donc tombé (sans tomber) dans le trou (il y avait juste une marche d'une dizaine de cm) et j'ai donc raté le siège (trop haut, et qui en plus arrivait sur le câble). J'ai donc dû remonter sur la zone d'embarquement pour prendre le suivant (heureusement j'étais seul), sous l'oeil médusé du personnel de la remontée (qui n'a pas bougé d'ailleurs).


A noter que s'il avait fait beau, nous aurions eu du sommet une superbe vue sur le sommet des Alpes: Dent Blanche, Grand Combin, Mont Blanc, Grandes Jorasses, Grand Combin... et même Mont Pourri et Grande Casse pourtant situés à 116 et 127 km de là!

Les téléskis à côté du télésiège: celui en avant plan est court (TK du Reculet) et celui caché derrière un panneau est plus long (TK de Leyseneys) et nous l'emprunterons deux fois (une fois par défaut puisque le TSD étant tombé en panne nous sommes partis le prendre pour ne pas rester inactifs).


D'ailleurs, nous voici en haut de TK de Leyseneys: trois pistes possibles, dont une noire fermée ce jour. Visiblement un petit problème orthographique sur le nom de la piste! Nous ne nous sommes pas risqués à emprunter cette piste, car je ne connais pas le domaine et qu'en plus le piquetage côté suisse n'est pas génial. Quant au TK de Tabagnoz indiqué sur le panneau, nous n'y sommes pas allés non plus car il n'y a pas de vraie piste de retour... Marcher sous la neige mouillée, ce n'est pas super!


Le TK de Leyseneys et le départ des pistes bleue (les tétras) et rouge (les lésines).


Retour sur la gare de départ du TSD de la Dôle ainsi que les deux TK sus-nommés.


De retour en bas, après avoir pris le TSD pour la deuxième fois, et mon neveu étant glacé et trempé (moi aussi d'ailleurs), nous optons sagement pour un retour en France. La piste de liaison est cette-fois parfaitement plate, et une fois de plus nous devons ramer. Nous atteignons une télécorde qui nous permet d'arriver au TSF des Tuffes.


Le TSF des Tuffes et à gauche le TK Baby.


Je ramène mon neveu à la voiture via la piste verte des Jouvencelles (ce n'est pas le meilleur choix de piste, mais une fois de plus, ne connaissant pas le domaine, nous avons pris la première piste possible). Je décide alors de poursuivre un peu l'aventure: remontée par le TSF des Jouvencelles (bien trempé), descente vers la Darbella (une piste verte assez longue, avec un peu de terre sur la piste et une neige qui ne glisse pas: obligé d'aller presque tout droit pour garder un peu de vitesse). Je prends alors le TK de la Darbella (le plus long... il est d'ailleurs très long!). Retour en haut des Tuffes, je vois un panneau "piste noire du mur des Tuffes - Vincent Gauthier". Je me décide!

La piste noire (photo ci-dessous) est un vrai mur, avec des bosses sympathiques (surtout dans la neige bien mouillée). Dommage qu'elle soit si courte. Elle mène à un TK (TK des Tuffes) "très difficile" (puisque maintenant les TK sont trrrrrrèèèèèèèsssssss difficiles...). Bon, celui là monte une pente supérieure à 60% quand même! Et là, on est quand même obligé de se cramponner à la perche. Ce qui est sympathique, c'est que quand les gants sont trempés (ce qui est mon cas), et qu'on presse la perche, l'eau descend le long du bras... C'est fort agréable!


Comme je suis un peu fou, je reprend la piste noire puis le TK des Tuffes. Ensuite, dernière descente par la piste bleue "Nathalie Bouvier", et retour au parking. Je dégouline de partout (veste, gants, sac à dos). Seul mon pantalon est a peu près sec (c'est comme ça que j'ai vu que la marque Millet était de meilleure qualité que ma veste Eider: je sais quoi prendre comme blouson l'an prochain). Et bien sûr, à peine arrivé sur le parking, la pluie cesse brutalement et est remplacée par de la neige! Le froid revient, et il neigera une bonne partie de la fin d'après-midi.

Inutile de dire qu'une fois revenu à Gex, nos vêtements seront mis à sécher... Problème: la nuit ne sera pas suffisante pour mon blouson et les chaussures de mon neveu. Nous partirons donc à Monts Jura avec des affaires pas très séches! Mais demain est un autre jour.

A suivre...


Dernière édition par nrfb le Jeu 3 Mar - 12:38, édité 1 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11115
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  nrfb le Jeu 3 Mar - 12:26

A Gex, nous avions un hôtel avec vue sur les Alpes... Bon, le seul problème, c'est qu'il faisait moche! Voici quand même ce qu'on peut distinguer.



Le massif du Mont Blanc était en plein centre (dans les nuages), au-dessus du toit du centre équestre. Si on zoome sur la partie gauche de la photo, on obtient:


Soit des sommets situés entre 40 et 70 km de distance (Pointe de Miribel, Roc d'enfer et normalement Grand Combin de Grafeneire bien plus loin).

Et là, au-dessus du toit de l'hôtel, un fragment des Monts du Jura.


Passons maintenant à la station de Monts Jura. Comme dit plus haut, la station comporte plusieurs sites, tous situés sur le chaînon des Monts du Jura (d'où le nom de la station), chaînon montagneux sommital du Jura, dont fait partie le Crêt de la Neige (1720m), à proximité de Lélex. Du côté oriental, le chaînon représente une sorte de muraille puisqu'on arrive rapidement sur Genève et le lac Léman.
On trouve donc trois sites sur Monts Jura:
- la Vattay (900 - 1500m) pour la pratique du fond
- Mijoux- la Faucille (1000 à 1550m)
- Lélex- Crozet (900 à un peu moins de 1700m), ce qui représente un beau dénivelé pour le massif jurassien (on ne peut faire davantage)
- Menthières (1070 à 1535m).

Côté ski alpin, la station revendique officiellement 60 km de pistes (un peu plus qu'aux Rousses), pour 47 pistes (15 vertes, 15 bleues, 12 rouges et 5 noires). On trouve 30 remontées mécaniques (2 télécabines, 1 télécombi, 4 télésièges, 19 téléskis, 1 télécorde et 1 tapis). Certaines remontées sont très performantes (je pense notamment au télécombi) et l'ensemble fait bien plus moderne qu'aux Rousses. La production de neige de culture n'est pas en reste:32 ha soit 12 pistes ou encore 10km.

Ci-dessous, un scan du plan des pistes de cette année (vendu 1 euro). Il manque juste la Vattay et Menthières qui était hors-champ de mon scanner.


Le défaut majeur de la station est l'absence de liaison bus entre les sites (en tout cas cette année), et il faut obligatoirement prendre la voiture pour rejoindre les différents sites, et il y a des kilomètres. Sur le plan de Pierre Novat ci-dessous, on a l'impression que les deux sites principaux d'alpin sont très proches l'un de l'autre, mais c'est loin d'être le cas en réalité. C'est dommage (car si les deux domaines étaient reliés, cela ferait un super terrain de jeu, en altitude en plus).

Après un bon petit déjeuner, nous repartons à l'ascension du col de la Faucille. Notre objectif: profiter de la courte fenêtre de relatif beau temps du matin, et aussi de la petite couche de poudreuse de la veille.

A suivre: le ski au col de la Faucille...
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11115
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  nrfb le Sam 5 Mar - 10:51

Après nous être garés sur le vaste parking du col de la Faucille, puis avoir récupéré nos forfaits, nous voici prêts à partir. La remontée permettant d'accéder aux pistes est un télécombi, bref un appareil qui mixe sièges et cabines (pratique pour les débutants). On trouve une cabine tous les cinq sièges. C'est un appareil très performant et à fort débit (sièges de 6 places) de la marque Doppelmayr (les télésièges et télécabines de Tignes notamment). De ce fait, pour un habitué de Tignes, on est pas déphasé, les sièges et les cabines étant identiques! Cet appareil est relativement court pour un débrayable, mais il dessert en fait la quasi intégralité des pistes du domaine, ce qui fait qu'on retombe quasiment presque toujours sur lui... Bref, on peut faire de rapides rotations avec, ce que nous avons fait. Bien entendu, cela signifie que les pistes sont relativement courtes... Nous avons systématiquement pris les sièges, sauf une fois pour tester la cabine.


La vue du sommet du télécombi depuis le Mont Rond (il s'agit en fait plus exactement du Petit Montrond, le vrai Mont Rond étant un peu plus au sud). ça semble plat, mais c'est toujours le problème des photos. On voit assez loin, mais en ce jour, le ciel restait assez nuageux. On a d'ailleurs pu observer la Dôle qui était, je le rappelle, intégralement dans le brouillard la veille.


Première piste: la bleue "la Mainaz". Il y a foule...


Deuxième piste: la rouge "Tia-tia" il me semble. Nous avons alors décidé de descendre jusqu'à Mijoux, situé à 1000m d'altitude environ, ce qui représente le dénivelé maximal du secteur, soit 500m environ. Au fur et à mesure de notre descente, la neige se transforme avec l'altitude (excellente en haut, plus soupe en bas).


La piste permettant de decendre est une piste bleue, mais fait plutôt penser à une verte. Qu'importe, nous serpentons dans la forêt, un peu comme dans la descente vers Tignes les Brévières par la route (la piste est d'ailleurs située au-dessus d'une route, d'où la nette ressemblance). La neige, très mouillée ne glisse pas très bien. Voici Mijoux en vue (photo). Nous atteindrons le village par la piste rouge des "Egravines", pas très difficile.


En cours de descente, vue vers l'amont et le TSD de Val Mijoux.


Le bas des pistes: le TSD de Val Mijoux qui nous permettra de remonter à la Faucille.


Retour au Mont Rond via le télécombi, et voici la meilleure vue prise sur les Alpes en cette matinée. Guère terrible je sais. A noter que normalement, on voit bien entendu tous les plus hauts sommets alpins, mais aussi le Pourri, la Grande Motte, la Grande Casse... Des sommets connus de Haute-Tarentaise.


La piste verte "la Martre", qui serpente tranquillement dans les bois. Nous le prendrons une deuxième fois pour passer en fait entre les arbres: pas toujours évident comme exercice, mais cela change!


Le téléski des Gentianes qui nous permet de revenir au Mont Rond.


Et les pistes qui arrivent à ce TK.


Puis, nous avons décidé de faire LA NOIRE du secteur, la piste "Coucou", un mur assez court. Nous n'avons jamais trouvé le début de la piste. Bref, nous l'avons rattrapée via un passage en hors-piste sous le télécombi, puis en traversant des buissons. Cette piste est très courte, mais sympathique.


Le mur de "Coucou", vu vers l'amont.


Enfin, nous avons été cherché le téléski des Gélinottes, un peu à l'écart des autres remontées. Une seule piste permet d'y arriver, la bleue "Gelinottes". Cette piste n'arrive qu'au TK, et on est obligé de le reprendre pour remonter (c'est un cul de sac). Le seul problème, c'est qu'il y a la queue!!!


Et voila, retour au sommet, avec le pylône de télécommunication du Petit Montrond en vue. Le temps commence à se couvrir. On ne le voit pas sur la photo, mais c'est dommage qu'on trouve un TSF hors-service à ce niveau. Etrange de ne pas le démonter...


Il commence alors à neigeoter. Nous décidons alors de regagner la voiture pour aller à Lélex, faire la deuxième partie du domaine, avant que le temps ne se dégrade réellement. Sauf que, arrivé à Lélex au pied de la télécabine, après plusieurs kilomètres de route, nous nous sommes retrouvés avec un triple problème:
- plus trop d'essence dans le réservoir (et bien sûr pas de pompe);
- le temps s'est dégradé
- la télécabine de la Catheline était HS quand nous sommes arrivés.

Nous avons donc opté pour un retour vers Gex (la peur de tomber en panne d'essence). C'est ce que nous avons fait sous un temps très dégradé. Nous aurions pu remonter par la télécabine de Crozet une fois arrivé à Gex (pour éviter de revenir à la Faucille), mais il faisait vraiment trop mauvais, et l'aventure de la veille nous avait suffi. De plus, il fallait revenir aux Rousses rendre les skis!

Bref, l'autre moitié du domaine, ce sera pour une prochaine année (d'autant plus que j'ai la carte main-libre pour y revenir...).
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11115
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  Obsédédeski le Sam 5 Mar - 17:00

Merci pour ce reportage très détaillé.

J'ai fréquenté tous les sites dont tu parles mais l'été 2014. J'ai reconnu certains endroits et je te confirme que la vue est magnifique.

Endroit sympa l'été pour marcher sans de trop grosses dénivelées et très reposant.
avatar
Obsédédeski

Nombre de messages : 2561
Age : 69
Localisation : Massif de la Chartreuse ou Val d'Isère
Date d'inscription : 10/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  Monts-Jura le Sam 5 Mar - 22:13

Merci pour ces comptes-rendus !

Effectivement il faut connaître pour savoir où se trouve le départ de la Coucou.
Pour pimenter la descente vers Mijoux il y a possibilité (si l'enneigement le permet) de partir au niveau de l'arrivée du TSD4 en empruntant l'ex-noire (et là y a du niveau) qui est dans l'axe des Egravines (on coupe les lacets de la piste bleue - forestière en fait).

Juste pour info, il y a bien une station service à Lélex (qui reste le domaine le plus intéressant avec la Dôle) Embarassed

Monts-Jura

Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  nrfb le Dim 6 Mar - 10:15

Ah OK pour couper les Egravines. En fait, j'ai effectivement vu qu'on pouvait couper les lacets, mais l'enneigement était trop faible pour passer là. C'est bien dommage que Mijoux ne réhabilite pas cette noire alors (moyennant des enneigeurs), car cela rendrait plus attrayant cette partie du domaine qui est quand même rapidement parcourue.

La station essence de Lélex doit être bien cachée: j'ai fait une grande partie du village en voiture sans la voir: est-elle à la sortie aval du village?

PS: en ce moment, je suis vert: il y a bien plus de neige sur la station qu'il y a quinze jours! Vraiment pas de bol.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11115
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  Monts-Jura le Dim 6 Mar - 10:55

Oui c'est bien tombé, l'enneigement maximal n'est pas encore atteint je pense (185 cm au sommet).

C'est clair qu'il y a quelque chose à faire sur ce secteur de Mijoux et il n'y a pas 36 possibilités ; cela passe par la réhabilitation de cette noire alien

En effet la station essence se trouve en sortie aval du village vers Chézery, Bellegarde...

https://www.google.fr/maps/place/Sarl+Garage+Mathieu+Et+Fils,+Sous+les+Loges,+01410+Lélex,+France/@46.2981506,5.9377652,16z/data=!4m2!3m1!1s0x478c8bf61b7d60ef:0x2a945c6b3d15e8ad

Monts-Jura

Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  nrfb le Mar 8 Mar - 21:29

Merci pour la station d'essence.

En tout cas, depuis que nous sommes revenus, je vois que l'enneigement est excellent! Pas moins de 50 cm à Lélex (il y en avait à peine 10 quand nous y étions), et entre 1,85m et 2m au sommet!!! Tans mieux pour la fin de saison de la station.
A noter que je n'ai aucun regret d'avoir fait demi-tour le mercredi devant la télécabine de Lélex (la Catheline): elle est restée arrêtée 2h suite à l'intervention des pompiers (nous avions vu le camion): une personne a malheureusement fait un arrêt cardiaque et est décédée à ce moment.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11115
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  Monts-Jura le Mar 8 Mar - 22:49

nrfb a écrit:Merci pour la station d'essence.

En tout cas, depuis que nous sommes revenus, je vois que l'enneigement est excellent! Pas moins de 50 cm à Lélex (il y en avait à peine 10 quand nous y étions), et entre 1,85m et 2m au sommet!!! Tans mieux pour la fin de saison de la station.
A noter que je n'ai aucun regret d'avoir fait demi-tour le mercredi devant la télécabine de Lélex (la Catheline): elle est restée arrêtée 2h suite à l'intervention des pompiers (nous avions vu le camion): une personne a malheureusement fait un arrêt cardiaque et est décédée à ce moment.

Effectivement... No

Monts-Jura

Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 16/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un tour dans le massif du Jura

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum