Bozel - la Dent du Villard - lac de la Rosière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bozel - la Dent du Villard - lac de la Rosière

Message  nrfb le Mer 27 Jan - 18:34

Date: 26 juillet 2015
Carte IGN: Champagny en Vanoise (édition spéciale pour Champagny, disponible au Laisonnay, au 1/30000)
Temps: 7h de marche, avec un bon rythme (compter 4h de montée et 2h30 de descente + 30 mn de pause repas au sommet).
Distance et dénivelé : 17 km pour 1700m.
Niveau: noir (dénivelé de 1700m et très long)

Le parcours et le profil (fond Google Earth)

Aujourd'hui, grande journée! Nous prévoyons en effet l'ascension de la Dent du Villard, sommet pas très élevé puisque situé à 2285 m d'altitude, à la jonction des communes de Bozel, Planay et Saint Bon (où est située la station de Courchevel, enfin les divers pôles touristiques devrais-je dire). Toutefois, la difficulté concerne le dénivelé (et la longueur) étant donné que nous partons de Bozel, vers 870m d'altitude... Je vous laisse calculer le conséquent dénivelé que nous avons affronté! Il est toutefois possible de faire plus court pour gagner la Dent du Villard en partant de Courchevel, et plus précisément du lac de la Rosière (vers 1530m d'altitude). Il y a un parking, mais attention il semble souvent bien plein en été (Courchevel est juste à côté).
En ce qui nous concerne, nous sommes partis de Bozel vers 9h du matin (après une courte descente en voiture depuis Champagny). Nous nous sommes garés au hameau des Moulins, où nous avons trouvé un parking à côté de la chapelle (au pied du torrent de la Rosière, descendant du lac du même nom).

Le départ de Bozel (le hameau des Moulins en avant-plan):

Le chemin débute juste à côté du parking: on ne peut pas se perdre. Nous remontons en fait le cours du torrent de la Rosière. Comme nous sommes bas en altitude, nous traversons une forêt de feuillus bien agréable. Nous arrivons alors rapidement (en quinze minutes) au lieu-dit l'Epine (1014 m d'altitude) situé au niveau d'une petite clairière.

L'Epine:

Très rapidement nous poursuivons notre chemin, toujours en forêt.

Poursuite de la randonnée:

Nous rejoignons alors au Reposoir un chemin plus large, qui nous conduira jusqu'à un pont situé sur le torrent de la Rosière (1169m).

Le chemin plus large et peu pentu qui nous ramènera dans le lit du torrent, que nous avons perdu de vue pendant plusieurs minutes.

Le torrent (vue depuis le pont). Nous resterons cependant sur la rive droite.

Après une montée provisoirement plus raide, nous arrivons au hameau de Montcharvet (1260m).

Le hameau de Montcharvet.

A la sortie de Montcharvet, de nouveau une clairière. Nous en profitons pour admirer le paysage qui s'ouvre sur la vallée de Bozel.

La vue en amont de Montcharvet: la vallée de Bozel.

A ma grande surprise nous empruntons un petit chemin peu marqué sur la carte IGN, mais qui nous fait gagner beaucoup de temps! Ce chemin se dirige plein sud-est vers le plan du Fou.

Même lieu de prise de vue que la photo précédente, mais vers l'amont cette fois-ci: on devine d'ailleurs les contreforts de la Dent du Villard dans le fond.

Toujours au même niveau (un chouia plus haut), les premiers immeubles de Courchevel apparaissent.

Au niveau du Plan du Fou, nous rejoignons un autre chemin, qui nous mènera vers le Rocher du Bec de l'Aigle, belvédère aménagé sur le lac de la Rosière en contrebas, et sur Courchevel. Au fur et à mesure que nous montons, la vue se dégage sur Courchevel. Nous sommes, au belvédère, à la même altitude, mais sur l'autre versant. Entre les deux, 300m plus bas se trouve le torrent de la Rosière. Je n'ai pris aucune photo entre le plan du Fou et le Rocher du Bec de l'Aigle pour deux raisons:
- le paysage a peu varié (et prendre Courchevel en photo, ce n'est pas non plus hyper-beau)
- nous avons traversé une zone d'éboulis, où visiblement ça tombait beaucoup depuis les flancs de la Dent du Villard. Nous avons donc préféré rapidement passer notre chemin.

La vue depuis le belvédère: Courchevel 1650 (Moriond) en avant-plan, et Courchevel 1850 en arrière-plan.

Et, toujours du même lieu (enfin, un peu plus haut), le lac de la Rosière en contrebas. Des pins à crochet, a priori, en avant-plan. Le lac de la Rosière est dans un site magnifique.

Dès lors que nous quittons le belvédère, la véritable montée vers la Dent du Villard débute. Cette dernière sera régulière, mais longue! De grandes traversées séparées par des virages en épingle. Cinq virages seront en effet nécessaires pour atteindre le sommet situé... plus de 600m plus haut. Les traversées nous sembleront par la suite interminables.
Très rapidement nous atteignons des formations gypseuses: la Dent du Villard est en effet complètement construite en gypse, avec des figures de dissolution caractéristiques, et une végétation plutôt adaptée à la sécheresse du côté où l'on monte (exposition ouest sud-ouest), et calcicole.

Parfois des sécurités sont présentes pour les personnes ayant le vertige:

En poursuivant le chemin, la vue se dégage vers le sud sud-est (à travers la vallée du torrent de la Rosière). Des sommets apparaissent (photo ci-dessous).

A gauche, la Crête du Mont Charvet, au fond les Dents de la Portetta et le Rocher de Plassa. Tout au fond, un peu à droite de l'axe de la vallée, la Roche Nue.

Du même lieu, mais en regardant vers le bas, le lac de la Rosière avec le ponton qui le traverse.

Et des gypses ravinés.

Première épingle: le chemin repart vers l'arrière!

La vallée de Bozel, que nous dominons de plus en plus.

Vue vers le sud, de gauche à droite: au-dessus de la Crête du Mont Charvet, les glaciers de la Vanoise situés sur les Dômes des Nants et de l'Arpont. A droite, les dents de Portetta, le Rocher de Plassa. Tout au fond, le Roc du Montet, la Roche Nue, les Aiguiiles de Chanrossa, du Rateau, des Corneillets. Le glacier de droite est situé sur le Dôme de Polset. Encore plus à droite, à la limite de la photo, le Roc Merlet.

Un gros plan sur...

Les Dômes des Nants et de l'Arpont.


Le Dôme de Polset.


Le domaine skiable de Courchevel 1650, dans les alpages. De gauche à droite: Massif de Polset, Roc Merlet, Aiguille du Fruit, le petit triangle, c'est la Pointe Emilienne, l'Arête de la Saulire, le sommet de la Viselle, le Sommet de la Saulire et la Croix de Verdon.


Toujours plus haut (je ne cible là que les glaciers): on devine la Pointe du Dard dans les arbres à gauche, un glacier, la Pointe Ouest du Mont Pelve, Dôme des Nants, Dôme de l'Arpont. Les sommets à droite n'ont pas changé.


Une vue du chemin: on devine bien les différents villages de Courchevel (on voit jusqu'aux tremplins du Praz). Pour les sommets, le Rocher de la Lauze, au-dessus de Courchevel 1850. Pour les sommets du fond, de gauche à droite, on devine notamment: la Pointe de la Grande Combe, le Cheval Noir, le Pic de Lachat... En fait, il y en a tellement que c'est difficile de tous les identifier...


Nous arrivons à proximité du sommet: la dernière pente (le chemin monte tranquillement). Il nous reste encore quinze minutes de montée:


Nous voila au sommet! Nous sommes à la verticale de Champagny, qui apparait tout en bas dans la vallée... Et le Mont Blanc émerge des sommets les plus proches! Sinon, de gauche à droite, on peut repérer: le Mont Jovet, le Roc du Bécoin, le Roignais qui émerge, la Pointe de la Terrasse, l'Aiguille du Terrassin, le Mont Tondu, le massif du Mont Blanc, la Pointe du Tougne, la Roche de Mio, la Pointe de la Vélière, le Sommet de Bellecôte (panorama direction nord).


En direction du nord-est: entre le Sommet de Bellecôte (et ses nombreux sommets) au centre, et la Pointe de Méribel et la Becca Motta à droite, on retrouve le Dôme de la Sache et celui des Platières (Massif du Mont Pourri).


Cette fois-ci, les sommets plein est: la Pointe de Méribel, la Becca Motta, le Grand Bec, la Pointe du Vallonnet, un tout petit bout de la Grande Casse, la Pointe Mathews (triangle blanc au fond), la Pointe du Creux Noir, la Pointe de Leschaux, l'Aiguille du Bochor, la Pointe de la Réchasse, avec un bout des glaciers de la Vanoise à droite.


Suite du panorama vers la droite (direction sud sud-est): glaciers de la Vanoise, Pointe du Dard, Pointe ouest du Mont Pelve, Dôme de Chasseforêt, Dôme des Nants, Pointe du Génépy, Dents de la Portetta, Rocher de la Plassa, Pointe de l'Echelle (le petit triangle à droite, dans le voile nuageux).


Poursuite du panorama (direction sud sud-ouest): on retrouve notamment la Pointe de l'Echelle, puis la Roche Nue, l'Aiguille de Chanrossa, l'Aiguille du Rateau, le Dôme de Polset, l'Aiguille de Polset, le Mont de Gébroulaz, l'Aiguille de Péclet, le Roc Merlet, l'Aiguille du Fruit, le Mont de la Chambre (bien au fond), l'Arête de la Saulire, et on arrive au Sommet de la Viselle.


Ensuite, vers l'ouest sud-ouest: l'Arête de la Saulire, le Sommet de la Viselle, le Sommet de la Saulire, la Croix de Verdon, le Rocher de la Loze, Le Mollard des Boeufs, le Bellachat, la Pointe de la Grande Combe, le Merbelay, le Cheval Noir, la Pointe du Grand Niélard, le Gros Villan (qui fait partie du massif de la Lauzière, que j'ai coupé en partie ici).


Maintenant vers le nord-ouest: le massif de la Lauzière, les Aiguilles de la Balme, le Pic du Rognolet, la Grande Muraille, la Pointe de Combe Bronsin, le Mont Bellacha, le Grand Arc, la Dent de Corbeau, la Pointe de la Sambuy, et plus proche de nous sur la Droite, le Dou de Moûtiers, et les contreforts du Mont Jovet.


Juste en dessous de nous, Courchevel: ici les alpages de Courchevel 1650, et l'altiport bien visible.


Un zoom sur...

Le Dôme de Polset, l'Aiguille de Polset, le Mont de Gébroulaz, l'Aiguille de Péclet, le Roc des Saint Pères.


Le Dôme de Chasseforêt et la Dôme du Génépy (glaciers de la Vanoise).


Le sommet de la Grande Casse, la Pointe Mathews (triangle blanc), et tout à droite, la Pointe du Creux Noir, bien plus proche de nous.


Un petit souvenir à côté de la table d'orientation, où virevoltaient de nombreux insectes!


Champagny en Vanoise: nous sommes juste au-dessus.


Un magnifique machaon nous accompagnait: j'ai eu bien du mal à le prendre, puisqu'il se déplaçait à chaque fois que j'étais sur le point de prendre la photo. Finalement, j'ai réussi à l'avoir. Dommage que les couleurs palissent sur la photo... La dernière fois que j'en ai pris un, c'était en Suisse avec Moot (mais le papillon était mort).


Une vue sur Planay:


Et là un zoom sur la Tour du Merle, où nous nous sommes rendus quelques jours auparavant:

Il est temps pour nous de redescendre. Nous choisissons de prendre un autre chemin puisque c'est possible. Ce dernier, bien indiqué dès le sommet est plus long et emprunte les pentes nord-ouest du massif, dans lesquelles il serpente... longuement. J'avoue avoir oublié son nom depuis. En tout cas, il est fort agréable, et nous ramène à l'épingle numéro 2. Je n'ai pas pris de photo, car le paysage est le même qu'à la montée.
Nous finissons par arriver dans la forêt de la Rosière (toujours des pins à crochet et des épicéas), et plutôt que de revenir au Bec de l'Aigle (le belvédère), nous faisons un détour par le lac de la Rosière pour faire une boucle. Nous traversons la forêt de la Rosière, et le lac est là, devant nous. Il s'agit d'une retenue artificielle alimentant une prise d'eau. Voici quelques photos du lac (elles ont été prises sur deux journées, d'où les différences dans le temps).








Dès la sortie du lac, les eaux du torrent de la Rosière se déchaînent!

Le chemin de retour est alors très simple: nous longeons le torrent sur la rive gauche, et c'est pratiquement tout droit jusqu'au hameau de la Jairaz. Au niveau de ce hameau, nous sommes obligés de faire quelques hectomètres de route, jusqu'à un virage situé après un calvaire, où un chemin débute. Ce dernier nous amène à Saint Bon Tarentaise. Nous nous sommes un peu perdus là-bas (difficile de trouver le chemin qui descend jusqu'aux Moulins, puisqu'il y a une erreur sur la carte IGN). Après une traversée un peu périlleuse, nous réussissons à le trouver (PS: nous sommes repassés là deux jours plus tard, et là nous avons réussi à descendre par une voie plus normale, mais il n'en demeure pas moins qu'il y a une erreur sur la carte IGN). Nous arrivons enfin aux Moulins, traversons le torrent de la Rosière, et revenons au parking.

Le torrent de la Rosière:


La Dent du Villard, vu du bas, sous un ciel couvert (et même pluvieux à l'arrivée).

N. Bouchaud - Janvier 2016. Photos prises le 26 et le 28 juillet 2015.

- Sitographie (sommets): panoramas

- Bibliographie: Guide écologique de la Vanoise par Pierre Gensac, Editions GAP 2000
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11239
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bozel - la Dent du Villard - lac de la Rosière

Message  Moot le Mer 27 Jan - 18:52

nrfb a écrit:Un magnifique machaon nous accompagnait: j'ai eu bien du mal à le prendre, puisqu'il se déplaçait à chaque fois que j'étais sur le point de prendre la photo. Finalement, j'ai réussi à l'avoir. Dommage que les couleurs palissent sur la photo... La dernière fois que j'en ai pris un, c'était en Suisse avec Moot (mais le papillon était mort).
Le machaon doit aimer les sommets, parce que le seul que j'ai vu après la Suisse, c'était en haut du mont Gerbier de Joncs !

avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bozel - la Dent du Villard - lac de la Rosière

Message  nrfb le Mer 27 Jan - 20:15

Jolies couleurs!
Je crains fort que l'usage abusif le restreigne à des milieux moins touchés: c'est le cas des montagnes, et particulièrement des sommets. Je n'en vois jamais en plaine. Quoi qu'il en soit, les effectifs de cette espèce semblent en baisse actuellement. Dommage, c'est un beau papillon, avec une belle envergure.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11239
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bozel - la Dent du Villard - lac de la Rosière

Message  Marmotta le Mer 27 Jan - 22:54

Super reportage très complet ! Il faut être motivé (et en forme) pour faire un D+ de 1700 m !
avatar
Marmotta

Nombre de messages : 2753
Age : 57
Localisation : Italie (Piacenza)
Date d'inscription : 18/09/2008

http://la-tana-de-marmotta.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bozel - la Dent du Villard - lac de la Rosière

Message  nrfb le Mar 2 Fév - 18:22

A noter qu'il la possibilité de faire plusieurs randonnées et balades tranquilles autour du lac de la Rosière, notamment le sentier botanique, ou alors comme nous avons fait, remonter le lit du torrent de la Rosière jusqu'à la cascade des Poux, qui est la source du torrent de la Rosière en été: il s'agit d'une résurgence des eaux s'enfonçant a priori dans le gypse et ressortant ici.

Première cascade.


La dent du Villard, bien ravinée.


La cascade des Poux au sens strict.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11239
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bozel - la Dent du Villard - lac de la Rosière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum