Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  nrfb le Mer 11 Juin - 22:16

Le col de L'Ouillon: entre vallée des glaciers et Tarentaise.


Randonnée effectuée le : 25/10/13
Longueur : 16 km
Dénivelé : 960 m (cumulé) environ
Temps de marche : 6h00 (avec beaucoup d'arrêts)
Participants : Moot / Nrfb
Niveau : Bleu foncé à rouge clair
(aucune difficulté particulière).

Le trajet et le profil via Google Earth

Pour atteindre le vallon du Versoyen depuis Bourg-Saint-Maurice, il faut emprunter la D902 en direction du Cormet de Roselend. Au lieu dit "Bonneval-les-Bains", prendre la petite route qui part sur la droite, et qui revient en arrière. Cette route étroite conduit aux hameaux de Préfumet et de Versoye-les-Granges et du Crêt. Elle se transforme en chemin après les dernières maisons, et n'est pas toujours agréable à parcourir sans 4x4. La route s'élève progressivement depuis Bonneval, et surplombe allègrement le torrent du Versoyen. Il faut se garer sur le parking où se situaient les anciens baraquements militaires (cote 1821m), dont il ne reste plus grand chose (d'ailleurs, nous ne nous étions même pas rendus compte que nous étions sur le bon parking).

Départ du parking - vue en direction du vallon du Versoyen. Face à nous, de gauche à droite: Aiguille des Veis (3024m), Aiguille de Beaupré (2823m) et tout à droite, le Sommet des Rousses (2978m) qui émerge.


Alors que pour trouver le bon chemin nous aurions dû continuer tout droit au niveau de l'épingle située devant nous (non visible sur la photographie), nous avons continué à pied sur cette dernière (heureusement, pas au retour). C'est ainsi que nous avons franchi l'épingle suivante de la route, puis à celle d'après nous avons trouvé un vague chemin qui continuait vers le NE. Nous l'avons emprunté... erreur puisque ce n'était pas un chemin, mais un ancien chenal colmaté! De fait, au niveau du franchissement délicat du ruisseau des Torchers, nous nous sommes retrouvés face à un obstacle infranchissable (l'ancien chenal, bien marqué sur la carte IGN, ce qui est trompeur, était complètement obstrué par un éboulement qui a dû se produire il y a bien longtemps).

Derrière nous, le sommet de Bellecote (3417m):


En progressant, et toujours de gauche à droite: Aiguille des Veis (3024m), Aiguille de Beaupré (2823m) et Sommet des Rousses (2978m).


C'est ainsi que nous nous sommes séparés Moot et moi: Moot est sagement redescendu pour regagner un chemin - le bon - en contrebas, alors que moi je décidais de monter à flanc de montagne (il faut dire que j'étais moins chargé). Mal m'en a pris, puisque j'ai dû jouer au chamois, grimpant dans une pente à très forte déclivité, franchissant parfois quelques menues barres rocheuses, mais il valait mieux bien assurer ses appuis. Cette partie est bien visible sur le profil de la randonnée, puisque c'est la marche dans l'ascension!
Après cette courte mais raide ascension, j'arrivais au "Cairn" de la carte IGN, et il ne me restait plus qu'à rejoindre le chalet Rullier en restant à peu près à la même cote. C'est ainsi que je retrouvais cet ancien chenal peu avant de distinguer le chalet. Arrivé au lieu-dit, je n'avais plus qu'à attendre Moot qui est arrivé quelques minutes après moi, ce dernier étant quelque peu inquiet mais rassuré de me revoir.

Arrivée au chalet Rullier: la Pointe des Ouillons (3110m) bien soulignée par la neige et le Mont Miravidi au centre (3066m), avec ses contreforts escarpés et un sommet plat.


Même lieu, mais arrière plan: l'Aiguille du Clapet à gauche (2615m) et Bellecôte au fond.


Après cette pause bienfaitrice, nous sommes repartis en direction du col. Pour cela, nous sommes redescendus en direction du pont de Chézari en coupant à travers des alpages: c'est le seul moyen de franchir le fougueux torrent du Versoyen: nous sommes alors sur sa rive gauche. On retrouve alors un court chemin bien boueux qui permet de couper l'épingle faite par la route, que nous retrouvons rapidement. La route se prolonge jusqu'au chalet de Chézari, puis s'interrompt. Nous empruntons alors un chemin qui longe le Versoyen, en contrebas des contreforts du Miravidi. Le chemin est bien marqué jusqu'au pont ruiné qui menait au ruines du chalet du Fornet.

Reprise de la progression dans le vallon du Versoyen:


Par la suite, le chemin devient de moins en moins visible... puisque peu emprunté semble-t-il. En même temps, nous n'aurons été ennuyés par personne! On continue de remonter sur la rive gauche, errant parfois, mais suivant une direction générale NO.

La limite d'apparition de la neige se rapproche alors que nous sommes sous les Grandes Aiguilles:


Les Grandes Aiguilles (2905m):


Entre Mont Pourri et sommet de Bellecote, la Grande Casse en arrière, chapeautée par un nuage:


Notre seule contrainte a été le franchissement du Versoyen descendant du Miravidi et du col de l'Ouillon. Le torrent, bien alimenté par la fonte des récentes chutes de neige, doit être franchi par un pont en pierre (point situé deux courbes de niveau sous le point coté 2377 sur la carte IGN): nous avons dû remonter un peu dans la pente pour trouver le pont.

Franchissement du torrent (torrent du Versoyen):


Arrivée en vue du Plan de Forclaz:


Et traversée des premières neiges...


Au seuil du plan de Forclaz, après une dernière montée, les premières neiges sont devant nous. Le tapis d'abord discontinu, devient rapidement homogène et épais: entre 20 et 30 cm je pense. Comme nous sommes en chaussures de rando et qu'il fait relativement chaud, nos jambes s'enfoncent régulièrement dans la couche, ce qui ralentit et complexifie notre progression. Que la traversée de ce plan de Forclaz nous a semblée longue... alors qu'en été ce doit être un jeu d'enfant!

Col de l'Ouillon et pointe de l'Aiguille des glaciers en vue au loin. Pas mal de neige à traverser encore...


Beaucoup de neige sur le plateau de la Forclaz, sous le col des Ouillons (et une progression difficile).


La toute dernière partie est de nouveau plus raide, et surtout orientée au sud: la neige a donc fondu. La progression est alors aisée. Au col, nous avons une vue sur les sommets de Tarentaise et de Maurienne, mais aussi sur ceux dominant la vallée des Glaciers.

Cairn du col en vue!


Arrivé au col: vue vers la Pointe des Ouillons (3110m) en plein champ, et la Pointe Léchaud (3128m) en arrière plan, sur la gauche.


Le Plan de Forclaz, vu du col cette fois-ci. Le Plan est dominé par les contreforts abrupts du Mont Miravidi (centre gauche). L'Aiguille de Beaupré est visible dans le prolongement, sur la partie droite de la photo.


La suite, cette fois-ci vers les Grandes Aiguilles:


La Grande Sassière.


La Grande Motte:


Sa majesté le Mont Pourri, qu'on ne présente plus!


Les sommets de Tarentaise et de Maurienne (vue vers le SE): on distingue notamment sur l'extrême gauche le Rocher de la Davie, juste à côté de l'Albaron (qui est pourtant bien loin derrière).


Et là, la Pointe de Charbonnel qui émerge allègrement sur la gauche.


On ne s'en pas trop compte sur la photo, mais la descente du col, côté Vallée des Glaciers est raide, et semble périlleuse compte-tenu de son enneigement (voire englacement): elle est orientée plein nord.


Deux vues partielles de la Vallée des Glaciers où nous nous trouvions la veille:


Avec un fragment de l'Aiguille des Glaciers...


Et pour finir, quelques vues de la descente, prises avec une lumière faiblissant.




La descente a été beaucoup plus simple: même trajet, reprise de nos traces aller dans la neige, et bon chemin après le chalet Rullier (et donc beaucoup plus court). Nous avons pu admirer les couleurs automnales dans le "canyon" formé par le Versoyen sous la tête de Beaupré, et le coucher de soleil

Dernières photos. Les sommets ont déjà été nommés au début du topo.








Au revoir la Haute-Tarentaise...


Dernière édition par nrfb le Lun 23 Juin - 10:15, édité 15 fois
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11252
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  Moot le Dim 15 Juin - 19:36

Depuis notre mémorable "expédition" au Miravidi via le vallon de Beaupré un jour de Tour de France, je dois dire que ce coin-là m'attire particulièrement, à cause de son caractère préservé.

Voici le Versoyen aux couleurs de l'automne :



L'herbe pas encore complètement roussie, et surtout, les arbres aux couleurs vives, c'est un enchantement. Pour moi, c'est en cette saison que la montagne est la plus belle !

L'aiguille de Beaupré nous domine au début du parcours :



Panorama plus vaste, avec, à droite, l'aiguille du Clapet, impressionnante de ce côté-là (elle est toute petite ici, vous la reverrez plus loin) :



Les pentes inférieures sous le massif du Miravidi sont mi-douces, mi-abruptes :



En chemin, alors que l'on remonte en suivant le torrent, on rencontre une maison ruinée (une agence immobilière dans le vent dirait sans doute : "à rafraîchir"  Shocked ), non loin d'un pont dans un état similaire :



Encore des pentes "infra-miravidiennes" :



La  dernière partie du trajet (on a perdu le chemin depuis quelque temps déjà) est dans la neige (vue prise au retour, d'où les traces qui sont bel et bien les nôtres) :

avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  Moot le Dim 15 Juin - 20:19

On atteint donc le col, par une pente douce, après avoir peiné dans la neige :



J'ai remis le panneau dans la bonne orientation, parce que manifestement, il avait fait girouette et se trompait de 90° au moins... Le sommet qui a l'air de tout dominer est la pointe des Ouillons (ouillon toi-même !), derrière lui, c'est le Miravidi, et à droite, les Grandes aiguilles qui sont aciculaires sous cet angle.

L'autre versant du col est nettement plus raide, comme l'a dit Nico plus haut, on aurait eu du mal à monter par là, d'ailleurs, pour ce qui est de descendre, cela donnait l'impression de conduire tout en bas en quelques secondes.



L'arête des têtes nord et sud des Fours, avec son pylône caractéristique :



La Ville des Glaciers où nous étions la veille :



Les régions enneigées que nous avons traversées recèlent des lacs ou des mares, pas encore gelés en cette saison. Il semble que nous n'avons pas marché sur l'eau par mégarde.



À gauche, la trace de Nico, à droite, la mienne :



On peut monter un peu sur l'arête du col, et mieux voir le massif du Mont-Blanc. Ici, les aiguilles blanche et noire de Peuterey, avec les clochetons des Dames Anglaises entre :



Et l'aiguille des Glaciers, flanquée de son dôme de neige :

avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  Moot le Dim 15 Juin - 20:35

Quelques vues prises à la descente. Une descente nettement plus facile que la montée pour ce qui est des passages dans la neige où l'on peut courir (et avoir chaud !).

Un Pourri, obligatoire :



Avec ses amis Grande Casse et Bellecôte (de gauche à droite) :



Vue prise là où le manteau neigeux cesse d'être continu :



Les extra-terrestres attaquent  affraid  !



Heureusement, les super-héros sont là  cheers .



Souvenir cuisant : l'envers du débonnaire col de Forclaz. Quatre-cents mètres de remontée mortelle :



L'aiguille du Clapet dans les lumières dorées du couchant :



Celle de Beaupré :





Pourtant, que la montagne est belle...



Et le soleil va bientôt se coucher alors que les Martiens arrivent en force :

avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  groom39 le Lun 16 Juin - 5:48


Cette photo irait tellement bien comme photo de couverture estivale du forum  Smile 

Wow magnifique reportage!
avatar
groom39

Nombre de messages : 3952
Age : 35
Localisation : Montréal (QC)
Date d'inscription : 19/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  As le Lun 16 Juin - 20:52

Merci a vous 2.

Par contre le Refuge de l'Orgère c'est en Maurienne ou en Tarentaise?
avatar
As

Nombre de messages : 167
Age : 21
Localisation : la feclaz
Date d'inscription : 04/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  remontees le Lun 16 Juin - 20:59


remontees

Nombre de messages : 101
Age : 27
Localisation : Chez moi
Date d'inscription : 31/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  nrfb le Lun 16 Juin - 21:08

Merci... pour vos remerciements Smile
Ce sera mieux lorsque le reportage sera fini (de mon côté). Groom, je garde ton idée de photo de fond d'écran. Il faut juste que Moot m'envoie l'original en 1000 px de large si possible.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11252
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  Obsédédeski le Mar 17 Juin - 11:27

nrfb ou moot, avez-vous un fichier gps disponible ? Ce circuit m'intéresserait bien pour cet été.
avatar
Obsédédeski

Nombre de messages : 2609
Age : 69
Localisation : Massif de la Chartreuse ou Val d'Isère
Date d'inscription : 10/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  As le Mar 17 Juin - 18:52

Obsédédeski a écrit:nrfb ou moot, avez-vous un fichier gps disponible ? Ce circuit m'intéresserait bien pour cet été.
+1

avatar
As

Nombre de messages : 167
Age : 21
Localisation : la feclaz
Date d'inscription : 04/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  Moot le Mar 17 Juin - 19:09

Je veux bien te faire parvenir le GPX, mais franchement, est-ce indispensable ? Il y a une description (c'est elle que nous avons suivie) dans le guide "entre alpages et glaciers" de Marie-Claire et James Merel, c'est édité à Bourg Saint-Maurice, le mien, je l'ai acheté là-bas dans la zone commerciale.
Il faut arriver par la route qui monte au-dessus de Versoye-les-Granges (longue et en lacets, ça ne va pas vite parce que seuls les virages sont goudronnés), se garer comme indiqué près des ruines des anciens baraquements militaires (il y a une large surface plane au bord de la route à gauche quand on monte), trouver juste au coin de ce parking, à droite de la route, le départ du chemin qui suit la vallée du Versoyen, et remonter ce torrent puis la combe à gauche après le replat jusqu'au col. Je pense que Nico en donnera une description plus précise quand il complètera l'article.
avatar
Moot

Nombre de messages : 333
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/06/2006

http://www.lescailloux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  nrfb le Lun 23 Juin - 10:16

C'est fait: topo et légendes complétés.
avatar
nrfb
Admin

Nombre de messages : 11252
Age : 41
Localisation : Fresnes (94)
Date d'inscription : 21/06/2006

http://lewebpedagogique.com/bouchaud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  Obsédédeski le Lun 23 Juin - 10:43

Merci, bien reçu, je t'ai répondu en privé.
avatar
Obsédédeski

Nombre de messages : 2609
Age : 69
Localisation : Massif de la Chartreuse ou Val d'Isère
Date d'inscription : 10/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Col de l'Ouillon par le vallon du Versoyen

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum