Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Daphnis le Sam 20 Fév - 18:34

Je copie ci-dessous le communiqué de presse de l'association rail dauphiné savoie léman.

LE GOUVERNEMENT ANNONCE LA SUPPRESSION DES TRAINS DE NUIT PARIS-ST GERVAIS et PARIS-BOURG ST MAURICE

Annecy, le vendredi 19 février 2016

Le Gouvernement vient d’annoncer la suppression de la plupart des trains de nuit dont les liaisons Paris –Saint-Gervais et Paris –Bourg-Saint-Maurice.
Cette liaison fait partie intégrante des trains d'équilibre du territoire, dont l’État est l'autorité organisatrice. Les trains de nuit sont les seuls transports publics relevant de l’État dans les deux départements savoyards. Les Alpes du Nord ne bénéficient ni d'Intercités de jour ni de relations aériennes avec des obligations de service public).

Les trains de nuit Paris –Saint-Gervais et Paris –Bourg-Saint-Maurice circulent à un rythme quotidien hiver comme été et les vendredis, samedis, dimanches soit environ 230 jours dans l'année. L'exploitation de ces trains est rationalisée par une circulation jumelée des rames à destination de Saint-Gervais et de Bourg-Saint-Maurice entre Paris et Chambéry. Les trains de nuit Paris–Saint-Gervais et Paris –Bourg-Saint-Maurice constituent une offre de transport incontournable pour l’accès aux vallées de la Tarentaise (gares d'Albertville, moûtiers, Aime-La-Plagne, Landry et Bourg-Saint-Maurice) et de l'Arve (gares de La Roche-sur-Foron, Cluses, Sallanches-Combloux-Megève et Saint-Gervais) tout au long de l'année. En effet, la desserte TGV sur ces destinations est assurée uniquement les endredis, samedis et dimanches en hiver et les samedis en été, soit moins 80 jours dans l'année. Les trains de nuit sont donc les seuls trains à offrir tout au long de l'année un accès direct depuis la capitale (sans changement à Chambéry, Annecy, Bellegarde ou Lyon Part-Dieu) aux villes et stations de Tarentaise et de la vallée de l'Arve. Les stations des Pays de Savoie concentrent les 2/3 des 54 millions de journées skieurs  en France (générant 1300M€ de chiffres d'affaires pour les exploitants des stations). Une part non négligeable de ces touristes emprunte les trains de nuit entre Paris et les Alpes, tout en économisant une journée de trajet et une nuit d’hôtel. Les week-ends d'hiver, les trains de nuits sont victimes de leurs succès. Pour répondre à la demande très importante lors des pointes hivernales, SNCF  met en place un triplement du train de nuit Paris –Bourg-Saint-Maurice, en plus du train de nuit régulier et d'une quinzaine de TGV entre Paris et la Tarentaise.
La fréquentation et le remplissage des trains nuit entre Paris et les Savoie (1) restent conséquents et supérieurs aux relations Paris –Briançon, Paris –Rodez, les deux seules liaisons que le Gouvernement a décidé de conserver.

Les arbitrages du Gouvernement sont basés sur le fait que les autres lignes de nuit desservent des territoires qui bénéficient d’offres alternatives de mobilité de bon niveau, ou qui vont prochainement s’améliorer. Visiblement le Gouvernement commet une grave erreur d'appréciation sur la qualité et le devenir des dessertes ferroviaires alternatives aux trains de nuit Paris –Saint-Gervais et Paris –Bourg-Saint-Maurice. Or, les temps de parcours vers la Tarentaise ne seront éventuellement améliorés qu’avec la section Lyon-Chambéry du Lyon-Turin en 2030 et aucun aménagement vers le pays du Mont-Blanc n’est prévu.

L'ARDSL a pris le temps d'analyser les solutions ferroviaires alternatives aux trains de nuits. En cas de suppression des trains de nuits, SNCF Voyages n'envisage pas d'augmenter les dessertes TGV de la vallée de l'Arve ou de la Tarentaise. L'offre actuelle est déjà concentrée sur les seules périodes où l'entreprise juge rentable d'envoyer des TGV jusqu'à Bourg-Saint-Maurice et Saint-Gervais.

En cas de suppression des trains de nuit et hors desserte TGV saisonnière:
- le dernier départ de Paris pour rejoindre la vallée de l'Arve serait à 15h11 le samedi et 16h11 du dimanche au jeudi et à 19h11 le vendredi (TGV Lyria jusqu'à Bellegarde, puis correspondance TER) contre un départ du train de nuit vers 23h.
- le dernier départ de Paris pour Chamonix serait à 15h11 le samedi et à 16h11 du dimanche au vendredi (TGV Lyria jusqu'à Bellegarde, puis deux correspondances TER) contre un départ du train de nuit vers 23h.
- Le dernier TGV au départ de Paris pour Chambéry, Aix-les-Bains et Annecy est à 18h45 du dimanche au vendredi et à 16h45 le samedi contre un départ du train de nuit vers 23h.
- Le dernier départ de Paris pour rejoindre la vallée de la Tarentaise serait à 16h45 avec un TGV jusqu'à Chambéry, puis une attente de 52 min avant d'emprunter un TER contre un départ du train de nuit vers 23h.
- Pas d'arrivée à Paris avant 11h15 du lundi au samedi et avant 13h02 le dimanche depuis la Tarentaise, contre une arrivée du train de nuit avant 7h.
- Le premier TGV Annecy –Aix –Chambéry arrive à Paris à 9h15 du lundi au samedi et à 13h23 le dimanche  contre une arrivée du train de nuit avant 7h.
- Pas d'arrivée à Paris avant 10h49 depuis la vallée de l'Arve  contre une arrivée du train de nuit avant 7h.
- Pas d'arrivée à Paris avant 12h49 depuis Chamonix  contre une arrivée du train de nuit avant 7h.
- La suppression des trains entrainerait donc une dégradation significative des relations entre les Savoie et Paris, à un point tel que le maintien des liaisons de nuit Paris-Alpes du Nord est indispensable, comme celles de Paris-Alpes du Sud (Briançon).

Les arguments pour la poursuite de cette liaison sont nombreux :

Économie touristique : sans ce train, l’accès aux stations pour un séjour de 2 jours est impossible. Ainsi, c’est une partie
des courts séjours qui n’auraient plus lieu dans les stations savoyardes et une désaffection de la fréquentation.

Environnement : ces trains sont 100% en traction électrique. Alors qu’une étude de la Région révèle que 85% des touristes viennent en voiture au pays du Mont-Blanc, alors que les problèmes de pollution sont colossaux, le report des flux vers la route ou l’avion généreront encore davantage de pollution atmosphérique. Les polluants routiers contiennent 380 substances nocives, dont 30 cancérigènes. 80 médecins du département de la Haute-Savoie ont tiré la sonnette d’alarme début 2014 et l’ARS affirme qu’au moins 40 décès par 100.000 habitants sont à déplorer dans la vallée de l’Arve, en lien avec la pollution de l’air. Une pétition de plus de 4.000 signatures a été remise par l’ARDSL et Inspire en juillet 2015 pour demander davantage de trains contre la pollution.

Pour toutes ces raisons, l’ARDSL va se rapprocher des élus pour envisager avec eux comment établir un maintien de cette liaison et envisager les alternatives possibles à la volonté manifeste de la SNCF d’abandonner ces trains. Nous allons ainsi étudier quels autres opérateurs publics pourraient se positionner sur cette relation (chemins de fer italiens THELLO-Trenitalia, chemins de fer russes RZD...)


(1) Hors renforts hivernaux, la composition du train de nuit Paris –Chambéry (tronc commun aux dessertes Paris –Saint-Gervais et Paris –Bourg-Saint-Maurice est de 10 voitures (2 voitures avec des sièges inclinables, 4 voitures couchettes en 2nde classe et 4
voitures couchettes en 1ère classe).
avatar
Daphnis

Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : -
Date d'inscription : 30/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Daphnis le Mer 9 Mar - 9:57

Du côté des élus, ça bouge enfin dixit l'édition du Dauphiné (Chambéry) d'aujourd'hui.
On y apprend pas grand chose de plus, si ce n'est que les élus de la Tarentaise commencent à rejoindre leur collègues de la vallée de l'Arve pour la sauvegarde du train de nuit. Encore une fois, les fameux 100€ de subvention par passager brandits à tout va par le gouvernement sont un chiffre national et il est impossible d'obtenir les chiffres de rentabilité de la ligne Paris-Savoie, donc impossible de vérifier si ce train est effectivement aussi déficitaire qu'on veut bien nous le faire croire. Les élus de la Tarentaise souhaitent le maintient de la liaison au-delà du 1er juillet jusqu'à ce qu'un nouvel opérateur puisse prendre le relais. Du côté du département, on envisage une offre TGV+Hôtel si cela ne marche pas.
On sait d'avance que les trains de nuit ne seront pas remplacés et que l'offre TGV/TER restera identique à l'offre actuelle, ce qui diminuera fortement la capacité. Quand on voit la saturation des routes pendant les week-ends des vacances, c'est encore une idée de génie !

Quand aux élus qui craignent de voir disparaître les séjours courts (1 à 3 jours), ils ont tout à fait raison. Dans mon cas, je viens presque tous les week-end en Tarentaise, ce qui ne serait pas possible sans les trains de nuit (notamment dans le sens Paris > Bourg-St-Maurice) et force est de constater que nous sommes assez nombreux à le faire.
avatar
Daphnis

Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : -
Date d'inscription : 30/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Daphnis le Ven 1 Avr - 16:30

Ca y est !
L'appel à manifestation d'intérêt est publié mais le délai est court pour y répondre (2 mois !).

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/AMI_Lignes_de_nuit_publie_01_04_2016.pdf


Quelques chiffres à retenir en ce qui concerne notre ligne Paris-Savoie.
Taux moyen de remplissage : 38% (taux vague ne prenant pas en compte les spécificité de chaque ligne. Le paris-BSM est globalement plus fréquenté que le paris-st-gervais et le remplissage est très bon entre paris et moutiers ou chambéry, plus faible depuis Bourg-St-Maurice).
102 000 voyageurs en 2014
8 024 K€ de recettes en 2011
7 147 K€ de recettes en 2012
7 657 K€ de recettes en 2013
6 929 K€ de recettes en 2014.
(notons que la baisse depuis 2011 correspond entre autres à l'arrêt de l'opération marketing "Pas frais ?" dédiés aux trains de nuit et offrant des réductions pour les locations de matériel et un accès gratuit aux stations, tandis que les "TGV des neiges" ont été de plus en plus médiatisés. Cette baisse correspond aussi à la réduction des compositions des rames avec les radiations des voitures non rénovées "Lunéa" puis des voitures "Lunéa" ainsi que des voitures sièges inclinables. Enfin, cette baisse correspond aussi à la diminution des dessertes hors vacances scolaires et des interruptions croissantes de trafic pour travaux nocturnes).
avatar
Daphnis

Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : -
Date d'inscription : 30/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Daphnis le Mar 5 Avr - 10:41

avatar
Daphnis

Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : -
Date d'inscription : 30/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  SDC le Lun 11 Avr - 20:59

Est-ce un coup de gueule ou un aveu d'impuissance? Un voisin me recyclant ses vieilles "Vie du rail", j'ai lu 2 articles particulièrement éclairants dans le numéro paru le 4 mars dernier. Il est même indiqué que l'Allemagne en fait autant, nous voilà sauvés!

Il aura suffi d'un peu moins de 20 ans pour que la loi 97-135, application drastique de la directive européenne 91-440, anéantisse ce service dont les clients survivants seront dorénavant baladés en car sous couvert de la loi Macron.

SDC

Nombre de messages : 5
Age : 57
Localisation : Juvisy
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Daphnis le Ven 3 Juin - 15:09

Un anglais a lancé une pétition qui a déjà recueillie plus de 2500 signatures et a réalisé une courte vidéo très originale !

https://www.change.org/p/sncf-save-the-french-sleeper-trains

avatar
Daphnis

Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : -
Date d'inscription : 30/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Marmotta le Jeu 9 Juin - 9:22

Le feuilleton continue .....à lire dans le Dauphiné ce matin :Des avancées pour sauver le train de nuit
avatar
Marmotta

Nombre de messages : 2712
Age : 57
Localisation : Italie (Piacenza)
Date d'inscription : 18/09/2008

http://la-tana-de-marmotta.kazeo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Daphnis le Sam 1 Oct - 18:47

Aujourd'hui marque la fin définitive officielle des trains de nuit Paris-Savoie mais le feuilleton n'est pas fini puisqu'enfin, les élus locaux en font appel... à la Région. L'un des arguments phares est que le financement (ou déficit, selon les positions) des TER est actuellement bien plus élevé que le financement des 2 lignes Paris-Savoie et que certaines stations sont prêtes à offrir un package train + forfaits + location de matériel (et de promouvoir l'activité les week-end hors vacances scolaires).
Cependant, le seul problème ne vient pas du financement mais du matériel roulant qui continue d'être radié (voitures couchette les plus anciennes et certaines locomotives) ou transferrées dans d'autres dépôt (voitures couchette moins anciennes dirigées vers les 2 lignes restantes et les autres locomotives). Il viendra un moment où à court terme, il n'y aura plus assez de matériel disponible.

La seule solution serait que la région rachète le matériel roulant à sa charge (à l'instar du matériel TER) et de l'inclure en partie dans les financements de la région mais est-ce envisageable ?

Bref, ce n'est peut-être pas totalement fini... Affaire à suivre !
avatar
Daphnis

Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : -
Date d'inscription : 30/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trains de nuit de Paris vers la Tarentaise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum